International
URL courte
2120
S'abonner

La menace d’utilisation d’armes nucléaires dans le monde augmente, a annoncé la responsable du désarmement à l’Onu, Izumi Nakamitsu, lors de la deuxième conférence préparatoire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires 2020 (TNP) à Genève.

La Haute-Représentante pour les affaires de désarmement de l'Onu, Izumi Nakamitsu, a évoqué le 23 avril le risque croissant de l'utilisation d'armes nucléaires dans le monde, lors de l'ouverture de la deuxième conférence préparatoire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires 2020.

«Aujourd'hui, le monde fait face à des défis similaires, qui ont provoqué la création du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. La menace de l'utilisation — intentionnelle ou non — d'armes nucléaires augmente. Cette menace, qui concerne toute l'humanité, sera présente tant que les armes nucléaires continueront d'exister dans les arsenaux nationaux», a-t-elle souligné.

Selon Mme Nakamitsu, la situation géopolitique dans le monde ne cesse de se détériorer et certains accords internationaux visant à assurer la sécurité collective sont violés.

«La rhétorique sur la nécessité et l'utilité des armes nucléaires augmente. L'amélioration des programmes nucléaires des États conduit au fait que beaucoup ont décrit comme une course aux armements», a-t-elle précisé.

D'après Izumi Nakamitsu, il est essentiel de poursuivre des négociations visant à contrôler les armements et le désarmement.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
accords, désarmement, armes nucléaires, armements, ONU
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook