International
URL courte
16137
S'abonner

Prétextant que Washington est le seul à assurer la sécurité du Qatar, l’Arabie saoudite appelle Doha à «payer» pour cette protection en déployant ses soldats en Syrie.

Le Qatar doit envoyer ses troupes en Syrie s'il ne veut pas se priver du soutien militaire des États-Unis, a déclaré mardi le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir.

«Le Qatar doit payer pour la présence des troupes américaines en Syrie et doit envoyer ses troupes en Syrie avant que le Président américain ne renonce à protéger le Qatar par le biais de la base militaire des États-Unis déployée sur son territoire», a-t-il indiqué, cité par le service de presse de son ministère.

Si les États-Unis cessent d'assurer la sécurité du Qatar, le gouvernement de ce pays sera renversé en moins d'une semaine, estime le ministre.

En juin dernier, l'Arabie saoudite, l'Egypte, les Emirats arabes unis et le Bahreïn ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l'accusant de soutenir le terrorisme, et ont arrêté toute communication avec ce pays. Les tentatives du Koweït de réconcilier ces voisins ont échoué.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Tags:
Adel al-Joubeir, Arabie Saoudite, Syrie, Qatar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook