International
URL courte
26863
S'abonner

Les troupes de la Marine américaine, qui avaient toujours été considérées comme étant protégées pendant les décennies précédentes, se retrouvent aujourd’hui dans une situation de vulnérabilité face à d’autres pays, dont la Russie et la Chine, a annoncé dans un rapport présenté au Sénat le général Robert Neller, commandant du Corps des Marines.

Dans son rapport présenté au Sénat, le commandant du Corps des Marines, le général, Robert Neller a reconnu la défaillance des troupes de marine américaine devant les autres pays, notamment de la Russie et de la Chine.

«Le développement des armes de haute précision et de longue portée par nos principaux adversaires, la Chine, la Russie, la Corée du Nord, l'Iran et les organisations extrémistes, ont rendu vulnérables de nombreuses forces des États-Unis», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le général a souligné que la plupart des troupes de la Marine n'étaient pas assez protégées contre les frappes, ce qui mine leur capacité à mener des opérations de combat.

«Nous avons besoin de renforcements complémentaires de nos installations, y compris des hangars et des postes de commandement. Il faut élargir les capacités de réparation rapide des bases aériennes et perfectionner les moyens de la défense aérienne», a-t-il ajouté.

Les États-Unis ne peuvent plus se fier aux conceptions militaires basées sur l'idée d'un contrôle indiscutable en mer, a résumé Robert Neller.

Lors de son discours annuel adressé à l'Assemblée fédérale russe le 1er mars, Vladimir Poutine a annoncé la création de systèmes d'armes dernier cri, dont de nouveaux drones sous-marins ultra rapides et invulnérables, du système de missiles Sarmat capable de neutraliser la défense antiaérienne, de complexes lasers et d'armes hypersoniques.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
capacités, vulnérabilité, défense, marine, Chine, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook