Ecoutez Radio Sputnik
    Un pilote des forces aériennes syriennes dans la base aérienne de Hama

    Un convoi du Front al-Nosra détruit par l’aviation syrienne à Hama (vidéo)

    © Sputnik . Dmitri Vinogradov
    International
    URL courte
    171452

    Les forces aériennes syriennes ont détruit un convoi des terroristes du Front al-Nosra* dans le nord de la province de Hama, les empêchant de regrouper leurs forces.

    Une source militaire au sein des Forces de défense nationale syrienne a confié à Sputnik que l'aviation syrienne avait détruit un convoi de tout-terrain et de camions remplis de munitions du Front al-Nosra*.

    «Les terroristes du groupe armé Front al-Nosra* ont tenté de repositionner leurs forces à proximité du village d'Al-Zakah, dans le nord de la province de Hama (centre de la Syrie). Les forces aériennes ont détruit un convoi de tout-terrain et de camions remplis de munitions. Dans la nuit, on voyait bien les véhicules en flammes et les explosions », a relaté la source de Sputnik.

    Selon cet informateur, les terroristes de différents groupes armés attaquent pratiquement quotidiennement les positions des militaires syriens, tentant de les prendre de court dans les environs des villages d'Al-Zakah, d'Al-Lataminah et de Kafr Zita. Chaque jour, les terroristes tirent sur les localités civiles, causant de nombreux morts et blessés.

    La source a déclaré que selon certaines informations, des groupes terroristes se proposaient de former une alliance afin d'unir leurs forces dans la lutte contre l'armée et les Forces de défense nationale, placées en état d'alerte permanente.

    *Le Front al-Nosra est une organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les USA offrent une récompense de 10 M USD pour le chef d'al-Nosra
    Lavrov désigne l’ennemi principal en Syrie aidé «de l’extérieur»
    Moscou: l’Occident cherche à épargner al-Nosra pour l’instrumentaliser
    Tags:
    convoi, destruction, Front al-Nosra, Hama
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik