Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    «Soit malade, soit stupide»: Donald Trump s’en prend à l’ex-directeur du FBI James Comey

    © Sputnik . Sergej Guneew
    International
    URL courte
    236

    Le Président américain estime que le comportement de James Comey, ex-directeur du FBI limogé en mai dernier, témoigne qu’il est «soit malade, soit stupide».

    Donald Trump a vertement critiqué sur Twitter le comportement de James Comey, ancien directeur du FBI tombé en disgrâce auprès du Président américain en mai 2017.

    «Est-ce que tout le monde croit ce qui arrive? James Comey ne peut pas définir ce qu'est une fuite. Il a divulgué illégalement des informations classifiées mais il ne comprend pas ce qu'il a fait ou à quel point c'est grave. Il a menti partout pour le cacher. Il est soit très malade, soit très stupide», a-t-il écrit.

    Auparavant, James Comey a comparé dans ses mémoires «A Higher Loyalty. Truth, Lies, and Leadership» («Mensonges et vérités. Une loyauté à toute épreuve"») Donald Trump à un «mafieux» en quête de loyauté.

    Selon le journal The Washington Post, dans son livre M.Comey décrit Donald Trump comme un menteur congénital et un leader immoral privé d'émotions humaines, ayant comme seule motivation son ego personnel.

    James Comey avait été nommé au poste du directeur du FBI en 2013 sur l'initiative du Président Obama. En 2016 lors de la campagne électorale américaine il s'est retrouvé au centre d'un scandale en menant une enquête sur les activités de l'ex-Secrétaire d'État et candidate à la présidentielle Hillary Clinton.

    Initialement, le FBI n'avait pas trouvé de dol criminel dans le fait que Mme Clinton avait utilisé un courriel personnel à des fins de correspondance de service. Mais à l'approche des élections présidentielles de 2016 l'enquête a été relancée suite à l'apparition de nouveaux détails. Hillary Clinton a déclaré plus tard que les mesures prises par le FBI et son directeur avaient mené à sa défaite à la présidentielle américaine.

    James Comey a gardé son poste après l'entrée de Donald Trump en fonction. Mais en mai 2017 il a été limogé. Les opposants du Président américain ont lié cette décision à l'enquête du FBI sur la prétendue ingérence russe dans la présidentielle américaine démentie par Moscou et sur les connexions «russes» dans l'entourage de M.Trump. James Comey a affirmé que c'était au sujet de cette affaire que le Président américain avait demandé sa loyauté.

    Lire aussi:

    Trump : «James Comey a divulgué des informations classifiées aux médias»
    Trump accuse les démocrates de diviser la société américaine
    Trump reproche à l’ex-chef du FBI d’avoir essayé de blanchir Clinton
    Tags:
    fuite, comportement, tweet, politique, James Comey, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik