International
URL courte
7531
S'abonner

Le maintien de l’ordre dans les villes du Qalamoun oriental, dans la banlieue de Damas, est assuré par la police militaire russe qui patrouille le territoire jour et nuit conjointement avec la police syrienne, rapporte le correspondant de Sputnik.

La police militaire russe patrouille jour et nuit conjointement avec la police syrienne le territoire du Qalamoun oriental, dans la banlieue de Damas, a communiqué le correspondant de Sputnik.

Pour assurer la sécurité des habitants, les militaires patrouillent les écoles, les hôpitaux et les administrations publiques. De plus, les services du génie civil fonctionnent également pour déblayer les rues.

L'armée gouvernementale syrienne et la police militaire russe sont entrées dans l'enclave mercredi. Auparavant, ce territoire était contrôlé par neuf groupes islamistes, dont Jaych al-Islam.

Près de 5.500 radicaux et leurs familles ont déjà été évacués de l'enclave.

Le retrait des extrémistes de la ville de Doumeir, considérée jadis comme étant la capitale et le centre d'approvisionnement du Qalamoun oriental, a été achevé en fin de semaine dernière.

Dans cette région, un accord analogue à celui conclu dans la Ghouta orientale, près de Damas, sur le retrait des extrémistes a été mis en place.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Tags:
police militaire, lutte antiterroriste, militaires, sécurité, terrorisme, police, Qalamoun oriental, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook