Ecoutez Radio Sputnik
    La Chine

    La Chine met au point des substituts de Windows et Android

    © Sputnik . Alexander Wilf
    International
    URL courte
    10840

    L’entreprise chinoise Huawei perfectionne actuellement son propre système d’exploitation censé se substituer à Android et Windows, signale South China Morning Post.

    Le géant chinois Huawei continue d'améliorer son propre système d'exploitation qui pourrait remplacer Android et Windows si les Etats-Unis prenaient des sanctions contre lui, relate South China Morning Post.

    Selon le média, qui se réfère à des sources au sein de Huawei, le système élaboré par l'entreprise est moins avancé qu'Android. Donc, la société n'entend pas le produire si elle peut continuer à utiliser les technologies américaines.

    Huawei a commencé à développer ce système en 2012, après que les États-Unis ont introduit des sanctions contre une autre entreprise chinoise, ZTE, précise South China Morning Post. Ainsi, Huawei voulait anticiper des mesures similaires qui auraient pu être prises à son égard par les autorités américaines.

    La «guerre» entre les États-Unis et la Chine se poursuit dans le domaine du commerce. Washington a décidé d'appliquer des droits de douane augmentés sur 1.300 biens chinois, dont les téléviseurs et les produits technologiques. Réponse quasi immédiate de Pékin: le soja, les voitures et les avions américains se verront appliquer des taxes de 25% à leur entrée en Chine.

    Lire aussi:

    Les smartphones Huawei et ZTE ne sont plus les bienvenus sur les bases militaires US
    Paranoïa ou protectionnisme? Le renseignement US déconseille des téléphones chinois Huawei
    «Une nouvelle forme d’impérialisme»: la Chine fustige les USA et le Canada
    Tags:
    sanctions antirusses, système, Android, Windows, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik