International
URL courte
18654
S'abonner

Les lance-missiles antichars Javelin promis aux autorités ukrainiennes par Washington sont déjà arrivés en Ukraine. Selon Rousslan Balbek, un député au parlement russe, cette livraison pourrait «inciter l'Ukraine à des actions agressives absolument imprévisibles contre les républiques du Donbass, ainsi que contre la péninsule [de Crimée, NDLR]».

La fourniture de lance-missiles antichars Javelin à Kiev par Washington stimule l'agressivité des autorités ukrainiennes, a déclaré Rouslan Balbek, député à la Douma (chambre basse du parlement russe).

«La livraison des Javelin stimule l'agressivité ukrainienne. Des armes américaines modernes pourraient involontairement inciter l'Ukraine à des actions agressives absolument imprévisibles contre les républiques du Donbass, ainsi que contre la péninsule [de Crimée, NDLR]», a indiqué Rouslan Balbek à Sputnik.

Selon le politicien, la troisième génération de missiles antichars américains est une sorte de «bouton rouge sur lequel les politiciens ukrainiens essaient de faire pression».

«En dépit de toutes les assurances du côté américain que les missiles antichars modernes seront stockés dans des endroits spéciaux, je pense que l'armée ukrainienne essayera de les utiliser au combat», a souligné le député.

L'administration du Président Trump a approuvé un projet de livraison à l'Ukraine d'armes létales, dont des missiles antichar Javelin. Selon la porte-parole de ce dernier, Heather Nauert, Washington a décidé de fournir des capacités défensives à l'Ukraine pour lui permettre d'assurer la protection de son intégrité territoriale et de sa souveraineté.

Les lance-missiles antichars Javelin promis aux autorités ukrainiennes par Washington sont déjà arrivés en Ukraine, a déclaré à Sputnik un représentant du Département d'État américain.

La Russie a plus d'une fois évoqué le danger des projets de livraison d'armements en Ukraine, indiquant que cette décision ferait monter d'un cran le conflit dans les régions orientales du pays. Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, avait précédemment souligné que la vente d'armes à l'Ukraine serait loin de contribuer au règlement de la crise dans le Donbass et à l'application des accords de Minsk.

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Le Premier ministre algérien a démissionné
Tags:
FGM-148 Javelin, Rouslan Balbek, États-Unis, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook