Ecoutez Radio Sputnik
    La ville syrienne d'Idlib

    Plus de 40 otages relâchés par les terroristes dans la province d’Idlib

    © AFP 2018 Omar haj kadour
    International
    URL courte
    1160

    Enlevées en 2014 par les djihadistes, 42 personnes ont été échangées et remises en liberté dans le cadre d’un accord conclu avec l’armée syrienne, relate l’agence Sana.

    Un groupe de 42 personnes enlevées dans la province d'Idlib par des membres de groupes islamistes a été relâché, relate l'agence syrienne Sana.

    Selon le média, les personnes libérées, dont principalement des femmes et des enfants, ont atteint ce matin le couloir humanitaire d'al-Is, au sud d'Alep, avant d'être remises à l'armée syrienne.

    L'accord conclu avec Al-Nosra* prévoit la libération de 85 personnes enlevées en 2014 dans la ville de Jisr al-Choghour. En échange, 200 djihadistes encerclés dans le camp de réfugiés de Yarmouk, dans le sud de Damas, ont été évacués et redirigés vers la province d'Idlib.

    En décembre 2016, lors de l'opération d'évacuation des terroristes d'Alep, la plupart des habitants de ces villages se sont déplacés vers les zones contrôlées par l'armée.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Chef de l’opposition syrienne: la victoire sur al-Nosra à Idlib mettra fin à la guerre
    L’armée syrienne annonce avoir entièrement libéré de Daech les provinces d’Hama et d’Alep
    Un réseau de tunnels des terroristes découvert dans le camp de Yarmouk, en Syrie (vidéo)
    Tags:
    djihadisme, Front al-Nosra, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik