Ecoutez Radio Sputnik
    Un chasseur russe Su-30SM

    Crash du Su-30SM russe en Syrie: comment les pilotes ont essayé de sauver l’appareil

    © Sputnik . Evgueni Biatov
    International
    URL courte
    15229

    Les pilotes du chasseur militaire russe Su-30SM qui s’est écrasé en Syrie n’ont pas eu le temps de s’éjecter car ils ont essayé jusqu’au bout de sauver l’appareil, selon des témoins oculaires de l’accident.

    Les pilotes du chasseur militaire russe Su-30SM qui s'est écrasé en Syrie au-dessus de la mer Méditerranée ont tout fait pour sauver leur avion, affirment des témoins oculaires de l'accident, cités par le portail WarGonzo.

    «Les témoins ont précisé que des cinq tentatives que les pilotes ont entreprises pour redresser l'avion qui tombe, deux auraient pu se solder par un succès. Ainsi, les pilotes ont essayé jusqu'au bout de sauver l'appareil et c'est, probablement, pour cela qu'ils n'ont pas eu le temps de s'éjecter», apprend-on.

    Le portail précise également qu'une vingtaine de plongeurs participent à l'opération pour remonter à la surface l'avion qui s'est écrasé près des côtes syriennes.

    «On attache actuellement des câbles au fuselage de l'avion qui a disparu au large de la Méditerranée, près des côtes syriennes pour le remonter à la surface. Trois navires de la Marine russe patrouillent le périmètre, un navire militaire, équipé d'une grue est également arrivé de Tartous», est-il aussi précisé.

    Un avion de chasse russe Su-30SM s'est écrasé jeudi après avoir décollé de la base aérienne de Hmeimim en Syrie, a déclaré aujourd'hui le ministère russe de la Défense. Le drame s'est produit au-dessus de la mer Méditerranée.

    Les deux pilotes se trouvant à bord du chasseur au moment de l'accident ont perdu la vie, poursuit la Défense russe. La cause de cette catastrophe pourrait être un oiseau qui se serait faufilé dans le moteur de l'avion, selon le communiqué.

    Avion de génération 4++, le Su-30SM figure parmi les appareils les plus performants des forces aérospatiales russes. Il est capable de fournir un appui aérien rapproché et de frapper avec une grande précision des cibles aériennes, terrestres et navales.

    Lire aussi:

    Il a survécu à un crash et révèle une cause possible de la catastrophe du Su-30SM en Syrie
    Deux nouveaux chasseurs Su-30SM pour la Marine russe
    Les chasseurs russes embarqués Su-30SM s'entraînent à être ravitaillés en vol
    Tags:
    témoins, pilote, chasseur, crash d'avion, Su-30SM, Hmeimim, Méditerranée, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik