International
URL courte
16249
S'abonner

Deux avions américains ont effectué des vols de reconnaissance à proximité des frontières de la Russie près de la mer Baltique, selon les données de surveillance des vols militaires du compte Twitter Mil Radar.

Un avion de reconnaissance américain RC-135V, qui a décollé de la base de Mildenhall au Royaume-Uni, a survolé la Baltique et la Pologne près des frontières de la région de Kaliningrad, l'enclave russe en Europe, comme en témoignent les données de surveillance des vols militaires du compte Twitter Mil Radar.

Un autre appareil, un Boeing P-8A Poseidon des forces aériennes américaines, a décollé de la base aérienne d'Emari en Estonie et a également survolé la Baltique près de la région de Kaliningrad.

Le 2 mai, les médias américains ont rapporté qu'un Su-27 russe avait intercepté un avion de combat américain au-dessus de la Baltique. Le Su-27 russe aurait approché de très près un avion de patrouille américain P-8A Poséidon de l'US Navy dans le ciel au-dessus de la mer Baltique, avait rapporté CNN, citant deux responsables militaires américains. La chaîne affirmait que le chasseur russe s'était tenu à seulement 6 mètres de distance de l'appareil américain pendant 9 minutes.

Début avril, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a pointé du doigt l'activité accrue de l'aviation américaine et celle de l'Otan à proximité des frontières russes. «Depuis début janvier, les chasseurs de forces aérospatiales russes ont été mobilisés plus de 25 fois. (…) De notre côté, nous n'envisageons pas de frapper à une porte fermée, mais ne comptons pas laisser sans attention les tentatives de pression par la force à notre encontre», avait-t-il dénoncé.

Lire aussi:

Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
avion de reconnaissance, espionnage, Kaliningrad, Russie, mer Baltique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook