Ecoutez Radio Sputnik
    Les îles Vierges britanniques

    Brexit interne: Londres est-il en train de perdre ses territoires d’outre-mer?

    © AP Photo/ Todd Vansickle
    International
    URL courte
    8221

    Les îles Vierges britanniques et d’autres anciennes colonies menacent de rompre leurs relations avec Londres face à son exigence de rendre publics les noms des propriétaires des entreprises qu’ils abritent.

    Les territoires britanniques d'outre-mer examineront la possibilité de proclamer leur indépendance face aux plans de la Première ministre Theresa May de les obliger à changer leurs systèmes financiers, relate The Times.

    Les îles Vierges britanniques envisagent une rupture avec le Royaume-Uni, a prévenu un ancien gouverneur des îles, quelques jours après que Theresa May a exigé des territoires d'outre-mer qu'ils rendent publics les noms des propriétaires des entreprises qu'ils abritent.

    «Les esprits sont en train de s'échauffer», a déclaré William Boyd McCleary, un diplomate à la retraite qui était le représentant de la reine dans l'archipel jusqu'en 2014.

    Les militants de la transparence ont salué cette décision comme une victoire contre l'évasion fiscale et le blanchiment d'argent, affirmant que les registres opaques permettaient aux malfaiteurs de cacher leurs avoirs.

    Mais les leaders des territoires d'outre-mer disent se sentir trahis par le gouvernement, dont les décisions ruineraient leur confiance et remettraient en cause les relations avec le Royaume-Uni et les droits constitutionnels des habitants des îles, selon le Premier ministre des îles Vierges Orlando Smith.

    Les îles Vierges tirent deux tiers de leurs revenus des services financiers, c'est pourquoi l'exigence de publier certaines données présente une menace potentielle, souligne M.McCleary.

    Lire aussi:

    La virginité au nom du Christ pourrait-elle protéger contre le harcèlement?
    «Danger de mort!»: ces îles dont la visite est déconseillée aux touristes
    Où quand tu parles de la rencontre avec un Président qui n’est autre que toi, en personne
    Tags:
    Orlando Smith, William Boyd McCleary, îles Vierges britanniques, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik