Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Des militaires syriens arborent des rubans de Saint-Georges, symboles de la Victoire

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    3320

    Des officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont organisé l'action du Ruban de Saint-Georges, symbole du souvenir du Jour de la Victoire du 9 mai 1945, à Alep après avoir visité des militaires syriens blessés à l'hôpital.

    L'action du Ruban de Saint-Georges a été organisée ce dimanche à Alep par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie dont des officiers se sont rendus auprès de militaires syriens blessés à l'hôpital du quartier de Mogambo.

    «Le chef du département du Centre russe pour la réconciliation dans la ville d'Alep, le général Sergueï Popov, a visité aujourd'hui [dimanche, ndlr] l'hôpital militaire situé dans le quartier de Mogambo. Il a évoqué avec le médecin en chef le traitement des blessés et l'aide que la Russie pourrait fournir à l'hôpital», a indiqué à Sputnik un membre du personnel de l'établissement.

    Sergueï Popov a précisé pour sa part à Sputnik que les blessés syriens s'étaient vu remettre des cadeaux de la part du Centre russe pour la réconciliation et de la fondation Akhmat Kadyrov.

    «Les militaires syriens se sont joints à l'action internationale du Ruban de Saint-Georges en accrochant sur leur uniforme ces rubans rayés noir et orange. Sur la place centrale de la ville, les militaires ont également remis des rubans à tous les passants», a ajouté Sergueï Popov.

    L'année dernière, des membres du Centre russe pour la réconciliation ont organisé l'action du Ruban de Saint-Georges avec la représentation de l'agence de presse Rossiya Segodnya à l'Université de Damas. Par la suite, les officiers russes ont préparé une action semblable à Alep, Homs et Lattaquié.

    En Syrie, le 6 mai est la Journée nationale de ceux qui ont donné leur vie pour la patrie.

    Depuis plus de dix ans, le ruban de Saint-Georges est le symbole du souvenir du Jour de la Victoire du 9 mai 1945 que les Russes portent à leur boutonnière ce jour-là.

    Fin avril, les premiers rubans sont distribués à Moscou par des journalistes qui ont lancé cette tradition. Ils partiront ensuite dans 70 pays.

    Le ruban reprend les couleurs de l'ordre impérial et militaire de Saint-Georges (initialement aux rayures noires et jaunes et, depuis 1913, aux rayures noires et orange) institué par Catherine II. Depuis 1942, le ruban est l'insigne des unités de la garde de la marine russe, et depuis 1943 on le retrouve sur l'ordre de la Gloire décerné à plus d'un million de soldats soviétiques pour courage personnel.

    Lire aussi:

    Des rubans de Saint-Georges pour les habitants d’Alep
    En 2017, le ruban de Saint-Georges sera arboré dans près de 90 pays
    Le Jour de la Victoire en Russie en six points clés
    Tags:
    militaires, hôpital, visite, ruban de Saint-Georges, Jour de la Victoire, Rossiya Segodnya, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Akhmad Kadyrov, Homs, Lattaquié, Damas, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik