Ecoutez Radio Sputnik
    Hassan Ruhani

    Hassan Rohani: l'Iran n'exclut pas de reprendre l'enrichissement d'uranium

    © REUTERS / Carlo Allegri
    International
    URL courte
    441306

    Les USA n'avaient pas le droit de se retirer de l'accord nucléaire, mais l'ont fait, prouvant ainsi qu'il n'honoraient pas leurs engagements, a estimé le Président Hassan Rohani. Il a en outre souligné que s'il restait fidèle à l'accord signé avec les cinqs parties, son pays était prêt à reprendre l'enrichissement d'uranium.

    S'adressant à la nation après l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord nucléaire, le Président iranien Hassan Rohani a insisté sur le fait que son pays ne le résiliait pas et que l'accord parachevé en 2015 restait en vigueur entre la République islamique et les cinq autres signataires.

    Et d'ajouter qu'il avait chargé son chef de la diplomatie de mener dans les semaines à venir des négociations sur la question nucléaire avec les pays européens ainsi qu'avec la Russie et la Chine. 

    «Si nous atteignons les objectifs de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien en coopération avec les cinq autres pays [l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Chine, la Russie et la France], l'accord restera en vigueur», a déclaré le dirigeant iranien.

    Cela étant dit, le dirigeant iranien a fait savoir que son pays était prêt à reprendre l'enrichissement d'uranium.

    «À l'avenir, si nécessaire, nous procéderons à l'enrichissement industriel sans aucune limitation», a-t-il fait savoir, ajoutant que l'Organisation de l'énergie atomique iranienne devait se tenir prête.

    Le Président iranien a en outre rappelé que l'accord duquel les États-Unis viennent de se retirer n'était pas bilatéral, mais international.

    «L'accord nucléaire n'a pas seulement été conclu par l'Iran et les États-Unis, c'était un accord international approuvé par le Conseil de sécurité de l'Onu et les États-Unis ne devaient pas en sortir», a-t-il expliqué.     

    Continuant de commenter le geste des États-Unis, il a souligné que son pays avait toujours honoré l'accord, contrairement à Washington.

    «Ce soir, nous sommes témoins d'une expérience historique importante. Au cours de ces quarante dernières années, nous avons répété que l'Iran était un pays qui honorait ses engagements et que les États-Unis étaient un pays qui ne l'avait jamais fait»,a-t-il indiqué. 

    Lire aussi:

    Le chef du nucléaire iranien dévoile la stratégie de Téhéran sur l’accord
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Téhéran n’envisage de négocier aucun point de l’accord nucléaire
    Tags:
    retrait, enrichissement d'uranium, nucléaire, programme nucléaire iranien, Europe, Iran, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik