Ecoutez Radio Sputnik
    Indice de confiance en Allemagne: la Russie dépasse les USA sans l’«aide» de Trump

    Indice de confiance en Allemagne: la Russie dépasse les USA sans l’«aide» de Trump

    © AFP 2018 DMITRY KOSTYUKOV
    International
    URL courte
    11542

    Les habitants de l’Allemagne ont commencé à faire plus confiance à la Russie et à son Président qu’aux États-Unis gouvernés par Donald Trump, relate le média allemand Bayerischer Rundfunk.

    Pour les Allemands, la Russie devance les États-Unis en matière de confiance, et cela n'a aucun rapport avec la décision de Donald Trump de se retirer de l'accord nucléaire avec l'Iran, indique l'organisme audiovisuel bavarois Bayerischer Rundfunk.

    «Vladimir Poutine dépasse Donald Trump. La confiance des Allemands à l'encontre de la Russie, tout comme vis-à-vis des États-Unis, n'est pas importante, mais ils ne font plus confiance aux Américains», précise le média.

    Selon le récent sondage réalisé par Deutschlandtrend, 30% des citoyens allemands croient qu'ils peuvent avoir confiance en la Russie. C'est 4% de plus qu'en avril, souligne le média.

    «Et seulement 25% des Allemands font confiance aux États-Unis (3% de moins par rapport à avril). En outre, la décision du locataire de la Maison-Blanche, Donald Trump, de sortir de l'accord nucléaire avec l'Iran n'a pas encore influé sur ce résultat», explique Bayerischer Rundfunk.

    Donald Trump a annoncé mardi qu'il retirait son pays de l'accord signé à Vienne en juillet 2015, provoquant une vive réaction parmi ses alliés européens.

    Washington a en outre promis de rétablir l'intégralité des sanctions levées, mais a aussi annoncé la mise en place de sanctions encore plus sévères.

    Lire aussi:

    «Aucun pays sain d’esprit ne souhaite se confronter avec la Russie»
    Russie vs USA: à qui les Allemands font-ils plus confiance?
    Une «erreur»: Macron évalue le retrait des USA de l’accord nucléaire avec l’Iran
    Tags:
    programme nucléaire iranien, confiance, Vladimir Poutine, Donald Trump, Iran, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik