Ecoutez Radio Sputnik
    Syriens Präsident Baschar al-Assad

    Le ministre israélien de la Défense appelle Assad à «foutre dehors» les Iraniens

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    52142

    Le Président Assad doit «foutre dehors» les Iraniens du territoire syrien car leur simple présence ne fait que créer des problèmes, affirme le ministre israélien de la Défense, Avigdor Liberman.

    Sur fond des tensions actuelles en Syrie, Avigdor Liberman, le ministre israélien de la Défense, a appelé le dirigeant syrien Bachar el-Assad à se débarrasser des Iraniens sur le territoire syrien.

    «Tant que je suis ici, je voudrais profiter de cette occasion et passer le message à el-Assad: foutez dehors les Iraniens, Qasem Soleimani et les forces Al-Quds. […] Ils ne vous aideront pas, ils n'apportent que des dommages. Leur seule présence entraîne des problèmes», a déclaré M. Liberman lors de son voyage sur la partie du Golan occupée par Israël.

    «Une fois que vous vous serez débarrassé des Iraniens, il vous sera possible de vous mettre le cap vers une nouvelle vie», a-t-il ajouté.

    L'armée israélienne a annoncé jeudi à l'aube avoir frappé des «dizaines de cibles militaires iraniennes» en Syrie. Dans un communiqué, les militaires ont affirmé que l'attaque était une riposte aux «roquettes iraniennes» tirées peu après minuit (21H00 GMT mercredi) sur la partie du Golan occupée par Israël. Le porte-parole de l'armée, Jonathan Conricus, a précisé qu'Israël avait informé la Russie de ses intentions. Le responsable a également dit que son pays «ne cherchait pas l'escalade».

    Selon le ministère russe de la Défense, l'armée israélienne a utilisé 28 avions et tiré 70 missiles contre les infrastructures iraniennes en Syrie. La moitié des missiles avaient été détruits par la défense antiaérienne syrienne, a ajouté le ministère.

    Lire aussi:

    Iran: le silence de la communauté internationale encourage Israël à frapper la Syrie
    Frappes israéliennes contre la Syrie: Damas évoque une nouvelle étape de l’«agression»
    Damas précise le nombre de victimes causé par les frappes israéliennes contre la Syrie
    Tags:
    problèmes, politique, conflit, Qasem Soleimani, Avigdor Liberman, Bachar el-Assad, Iran, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik