Ecoutez Radio Sputnik
    John McCain, sénateur américain

    «Pas grave, il mourra»: McCain moqué pour son cancer car il s’oppose à la torture à la CIA

    © AP Photo / Matt York
    International
    URL courte
    26168

    Une conseillère de Donald Trump a plaisanté en public sur le sénateur John McCain, atteint d'un cancer du cerveau, lorsqu’il s’est opposé à la nomination à la tête de la CIA d’une candidate accusée de torture, relate le CNN.

    Alors que le sénateur John McCain s'est opposé à la nomination à la tête de la CIA d'une candidate accusée par le passé de torture, une employée de la Maison-Blanche a fait une remarque incongrue au sujet de la maladie de M. McCain, selon des médias américains.

    «Ce n'est pas grave» car «il va mourir de toute façon», a lancé jeudi lors d'une réunion Kelly Sadler, membre de l'équipe de communication du Président US, citée par le CNN.

    Une responsable de la Maison-Blanche a ensuite essayé d'expliquer qu'il s'agissait d'une blague… pas trop réussie.

    Cependant, l'épouse de John McCain n'a pas non plus apprécié cet humour noir.

    «Puis-je vous rappeler que mon mari a une famille, sept enfants et cinq petits-enfants», a-t-elle écrit sur son Twitter.

    Gina Haspel, choisie par le Président Trump pour diriger la CIA, a supervisé en 2002 la torture de détenus d'al-Qaïda* suite aux attentats du 11 septembre 2001. Elle a passé plus de 30 ans à la CIA et a dirigé une prison secrète en Thaïlande

    Âgé de 81 ans, John McCain est atteint de glioblastome, forme agressive de cancer du cerveau.

    John McCain, élu de l'État de l'Arizona, a été le candidat du Parti républicain à la présidentielle américaine en 2008 mais a perdu face à Barack Obama. Il est réputé pour ses critiques de la politique de Donald Trump.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Le sénateur McCain déplore l’accident du destroyer baptisé en l’honneur de sa famille
    Une tumeur du cerveau détectée chez le sénateur américain John McCain
    Le Kremlin réagit aux «attaques grossières» de McCain visant Poutine et Lavrov
    Tags:
    maladie, blagues, cancer, CIA, John McCain, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik