Ecoutez Radio Sputnik
    Guatemalan President Jimmy Morales, his wife Hilda Patricia Marroquin, Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu and his wife Sara, and Guatemalan Foreign Minister Sandra Jovel Polanco attend the dedication ceremony of the embassy of Guatemala in Jerusalem, May 16, 2018

    Après les USA, le Guatemala inaugure son ambassade à Jérusalem

    © REUTERS / Ronen Zvulun/Pool
    International
    URL courte
    17123

    Le Guatemala a transféré sa représentation diplomatique à Jérusalem, emboîtant le pas aux États-Unis. Une décision qui avait été marquée lundi par un bain de sang dans la bande de Gaza, où 60 Palestiniens ont perdu la vie et plus de 2.700 ont été blessés.

    Le Guatemala a inauguré mercredi à Jérusalem sa nouvelle ambassade en Israël, emboîtant le pas aux États-Unis dans une démarche de rupture diplomatique qui a suscité la colère des Palestiniens et la réprobation de nombreux pays du monde.

    La cérémonie a débuté avec les hymnes guatémaltèque et israélien. Le bureau de l'ambassade occupe l'un des étages du bâtiment abritant un Technoparc dans le sud de Jérusalem.

    Le Guatemala est le deuxième pays à transférer sa représentation diplomatique à Jérusalem, rompant avec des décennies de consensus international qui veut que les ambassades soient installées en dehors de la Ville sainte compte tenu de son statut disputé et de la persistance du conflit israélo-palestinien.

    Outre le Guatemala et les États-Unis, c'est le Paraguay qui envisage également de transférer sa représentation diplomatique à Jérusalem. L'inauguration est prévue fin mai.

    Lire aussi:

    Jérusalem capitale d’Israël? Dix autres pays pourraient suivre l’exemple des USA
    La Palestine rappelle ses ambassadeurs dans plusieurs pays d'Europe centrale
    Six pays auraient discuté avec Israël le transfert de leurs ambassades à Jérusalem
    Tags:
    ambassade, Guatemala, Jérusalem, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik