Ecoutez Radio Sputnik
    Téhéran

    L’Iran s’exprime sur le but des nouvelles sanctions des États-Unis contre Téhéran

    © Sputnik . Sergei Mamonov
    International
    URL courte
    15280

    Le ministère Iranien des Affaires étrangères a estimé, ce mercredi, que les USA cherchent à cacher leur échec dans l’accord nucléaire en imposant de nouvelles sanctions contre l’Iran. Ce dernier mène, pour sa part, des discussions avec ses partenaires européens dans le but de sauvegarder l’accord.

    L'Iran considère les nouvelles sanctions américaines contre des personnalités iraniennes comme une nouvelle tentative de Washington de dissimuler son échec dans l'accord nucléaire, a déclaré à la presse, ce mercredi, Bahram Qassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

    «Les États-Unis ont imposé ces nouvelles sanctions contre l'Iran à cause de leur échec dans l'accord nucléaire, qu'ils essayent de camoufler avec ces dernières sanctions», a déclaré le responsable iranien en soulignant que «l'inscription du nom du gouverneur de la Banque centrale iranienne sur la liste des personnalités sanctionnées au moment même où Mohammad Javad Zarif effectue des réunions avec nos partenaires européens à Bruxelles, est une preuve que les États-Unis n'ont pas réussi à se dresser contre l'Iran».

    «Les réactions internationales sur le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire sont positives (pour l'Iran, ndlr), et ceci accentuera l'isolement des USA sur la scène internationale et portera un préjudice à ses intérêts et à ceux de son peuple», a jouté le diplomate iranien.

    Le 8 mai, Donald Trump a annoncé la sortie des USA du Plan d'action global commun, le PAGC, car, selon lui, cet accord était initialement basé sur un «mensonge». Une négociation serrée s'annonce entre les pays européens et les États-Unis. De son côté, Téhéran a assuré que le pays respecterait ses obligations si les entreprises européennes continuaient leurs échanges avec l'Iran.

    Federica Mogherini a annoncé les résultats de la rencontre que le ministre iranien des Affaires étrangères et des représentants de la troïka européenne ont eue le 15 mai à Bruxelles au sujet de l'accord nucléaire iranien. «L'UE et l'Iran ont convenu d'intensifier le dialogue à tous les niveaux pour préserver le PAGC La semaine prochaine, nous organiserons une réunion des directeurs politiques dans notre format habituel à Vienne», a-t-elle déclaré.

    Selon elle, bien qu'elles ne se soient mises d'accord sur aucune garantie au sens juridique, les parties ont discuté de mesures économiques concrètes et spécifiques pour soutenir cet accord.

    «Aujourd'hui, l'objectif principal est de sauver l'accord nucléaire iranien et tous ses aspects», a ajouté Mme Mogherini.

    Lire aussi:

    Mogherini: «aujourd'hui, l'objectif principal est de sauver l'accord nucléaire iranien»
    Oubliez le groupe 5+1, l’Iran met en avant le format 4+1
    La diplomatie européenne appelle les PME de l’UE à coopérer avec l’Iran
    Tags:
    échec, programme nucléaire iranien, Union européenne (UE), Bahram Qassemi, Donald Trump, Mohammad Javad Zarif, Federica Mogherini, Europe, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik