Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    La Palestine rappelle ses ambassadeurs dans plusieurs pays d'Europe centrale

    © Sputnik . Alexey Vitvitsky
    International
    URL courte
    18423

    La Palestine rappelle ses ambassadeurs dans plusieurs pays d'Europe centrale après le transfert lundi de l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, selon le ministère palestinien des Affaires étrangères.

    La Palestine a rappelé ses ambassadeurs en poste en Autriche, Hongrie, République tchèque et Roumanie après le transfert lundi de l'ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, d'après la déclaration officielle du ministère palestinien des Affaires étrangères.

    Selon la déclaration de la Diplomatie palestienne, «les ambassadeurs de ces pays [Autriche, Hongrie, République tchèque et Roumanie] ont assisté le 14 mai à la cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem».

    En décembre 2017, Donald Trump ne s'est pas inscrit dans la ligne de ses prédécesseurs en reconnaissant Jérusalem comme capitale de l'État hébreu. Ce 14 mai, l'ambassade américaine a déménagé de Tel Aviv à Jérusalem. Deux jours plus tard, le Guatemala a également transféré sa représentation diplomatique à Jérusalem, emboîtant le pas aux États-Unis.

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté lundi à la frontière contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière avec Israël.

    Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

    Lire aussi:

    Pour les Palestiniens, les USA sont désormais un occupant au même titre qu’Israël
    Un homme politique palestinien: «les Américains envahissent notre terre»
    Ouverture de l’ambassade US à Jérusalem: Riyad prend le parti des Palestiniens
    Tags:
    Jérusalem, Roumanie, Palestine, République tchèque, Autriche, Hongrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik