Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan affirme qu'il ne laissera pas Israël voler Jérusalem

    © AFP 2018 Adem Altan
    International
    URL courte
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (25)
    8822543

    Le Président turc a annoncé qu’il apporterait son soutien aux Palestiniens et ne permettrait pas à Israël de voler Jérusalem, relate Reuters.

    Ankara ne permettra pas aux autorités israéliennes de voler Jérusalem aux Palestiniens, a déclaré Recep Tayyip Erdogan ce mercredi lors d'un dîner de rupture du jeûne, selon Reuters.

    «Même si le monde entier ferme leurs yeux, nous empêcherons le déchaînement de la cruauté d’Israël. Nous continuerons à soutenir nos  frères et nos sœurs palestiniens non seulement par nos cœurs mais aussi par nos ressources […] Nous ne permettrons jamais à Israël de voler Jérusalem.»

    Le Président turc a en outre condamné le «silence» de la communauté internationale face à la «tyrannie israélienne» durant les heurts dans la bande de Gaza.

    «Si le silence persiste face à la tyrannie israélienne, le monde s'enfoncera rapidement dans un chaos où les bandits feront la loi», a-t-il indiqué.

    Recep Tayyip Erdogan a également déclaré que l’Onu «s’était effondré» devant les événements à Gaza.

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'Etat hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière avec Israël.

    Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

    Dossier:
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (25)

    Lire aussi:

    Massacre à Gaza: Erdogan accuse l’Onu d’être incapable de résoudre les problèmes mondiaux
    Détruire Israël? Netanyahu appelle les Palestiniens à «jeter aux oubliettes» cette idée
    Le statut de Jérusalem est la «ligne rouge» pour les musulmans, selon Erdogan
    Tags:
    émeutes, Recep Tayyip Erdogan, Bande de Gaza, Jérusalem, Palestine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik