Ecoutez Radio Sputnik
    Mohammed ben Salmane

    Rumeur sur une tentative d'assassinat du prince héritier saoudien dans la presse iranienne

    © AP Photo / Etienne Oliveau/Pool
    International
    URL courte
    597515

    D'après l'agence iranienne Fars, une tentative d’assassinat aurait eu lieu contre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud il y a un mois. D'autres médias précisent par contre qu'il s'agirait d'une désinformation et que la rumeur sur son décès a été lancée sur Twitter.

    Apparemment lancée sur Twitter, la rumeur sur la présumée mort du prince héritier saoudien a également fait son apparition dans la presse iranienne. Se référant au journal en persan Keyhan, l'agence iranienne Fars écrit qu'un rapport de service secret envoyé aux hauts responsables d'un État arabe non cité aurait révélé que le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane Al Saoud, a été touché par deux balles lors d'une attaque perpétrée le 21 avril dernier dans son palais. Comme, selon l'agence de presse, le prince ne serait jamais réapparu en public,  elle suppose qu'il pourrait être mort. Un point pourtant facilement démenti, puisque le Prince a notamment  assisté en personne à l'inauguration de la Cité du divertissement à Ryad, le 28 avril dernier.

    D'après le média, des tirs nourris ont été entendus le 21 avril près du palais royal à Riyad, en Arabie saoudite. Ensuite, des vidéos montrant que des tirs avaient eu lieu près du palais ont fait leur apparition. Les rapports ont alors indiqué que le roi et son fils, Mohammed ben Salmane Al Saoud, avaient été évacués vers un bunker par des troupes américaines, est-il indiqué.

    «Alors que les responsables saoudiens et les médias étaient silencieux, des informations contradictoires sont apparues. Des témoins et des habitants des quartiers voisins du palais ont déclaré qu'un coup d'État était en cours, ajoutant que les soldats attaquant le palais étaient guidés par les informations qu'ils recevaient d'un drone volant au-dessus du palais», lit-on sur le site.

    Et d'ajouter que des membres de l'opposition saoudienne avaient alors affirmé qu'«un haut officier des forces terrestres a mené un raid sur le palais pour assassiner le roi et le prince héritier».

    Des vidéos ont également montré qu'un nombre croissant de véhicules blindés étaient déployés autour du palais, précise l’agence. Ensuite, écrit-elle, la garde spéciale de Mohammed Ben Salmane a saisi la sécurité dans la capitale. Le ciel de Riyad était alors fermé à tous les vols civils, est-il précisé.

    Parallèlement, d'autres médias précisent que la rumeur sur la mort du prince héritier saoudien a été lancée mercredi sur Twitter et reprise par de nombreux utilisateurs et que le porte-parole de Mohammed ben Salmane Al Saoud aurait même dû démentir ces informations dans la soirée du 16 mai.

    Lire aussi:

    Première rencontre officielle de Mohammed ben Salmane depuis la rumeur sur son assassinat
    Dissidents saoudiens, gare à vous, le prince héritier part en chasse
    Le prince héritier d’Arabie saoudite opte pour un islam modéré «ouvert sur le monde»
    Tags:
    tentative d'assassinat, coup d'Etat, médias, Fars, Mohammed Ben Salmane, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Arabie Saoudite, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik