International
URL courte
282001
S'abonner

Lors du Forum économique d’Astana, les autorités iraniennes ont conclu un accord provisoire avec l’Union économique eurasiatique ayant pour but de constituer une zone de libre-échange.

Téhéran a signé un accord provisoire avec l'Union économique eurasiatique (UEEA) qui vise à la mise en œuvre d'une zone de libre-échange. Le document pourrait permettre d'augmenter considérablement le volume des échanges commerciaux.

«L'accord temporaire prévoit un mécanisme efficace pour régler les conflits, notamment d'arbitrage. Les parties choisissent des arbitres et conviennent du lieu d'arbitrage. En outre, un comité mixte est créé au niveau des hauts fonctionnaires des parties, la création d'un dialogue commercial est prévue», a indiqué Tigran Sarkissian, président de la Commission eurasiatique.

Dans trois ans, les parties pourront signer un accord intégral.

«Les participants aux négociations se voient immédiatement chargés de s'entendre pendant ses trois ans sur un accord intégral sur la zone de libre-échange», a souligné M.Sarkissian.

L'Union économique eurasiatique (UEEA) est une union fondée le29 mai 2014 par la Biélorussie, le Kazakhstan et la Russie.

Lire aussi:

Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
La plus grande économie d’Europe au seuil d’une puissante vague de faillites
Tags:
arbitrage, accord, zone de libre-échange, échanges commerciaux, Union économique eurasiatique (UEEA), Téhéran, Kazakhstan, Biélorussie, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook