Ecoutez Radio Sputnik
    le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi

    L'Égypte ouvre sa frontière avec la bande de Gaza pour un mois

    © AFP 2018 Khaled Desouki
    International
    URL courte
    12362

    Largement fermée ces dernières années, la frontière entre la bande de Gaza et l’Égypte est ouverte pour un mois à l'occasion du ramadan. Selon le Président égyptien, cette mesure vise à «alléger les souffrances» des habitants de l'enclave palestinienne sur fond de tensions avec l'armée israélienne.

    Le Président égyptien a ordonné l'ouverture pour un mois de la frontière avec Gaza à l'occasion du ramadan, après des manifestations massives durant lesquelles des dizaines de Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne à la barrière entre Israël et la bande de Gaza.

    Le Président Sissi a indiqué jeudi soir sur sa page Facebook que cette décision avait été prise «pour alléger les souffrances» des habitants de l'enclave palestinienne.

    Comme le rappelle l'AFP, la bande de Gaza est soumise à un blocus israélien depuis plus de 10 ans, tandis que sa frontière avec l'Égypte a été largement fermée ces dernières années, invoquant des menaces pour sa sécurité. Le Caire s'inquiète notamment des trafics d'armes entre l'enclave palestinienne et les groupes rebelles du Sinaï.

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière israélienne.

    Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

    Lire aussi:

    Des dizaines de Palestiniens blessés pas l’armée israélienne à Gaza
    Macron commente la situation à Gaza dans un entretien téléphonique avec Netanyahu
    Un char israélien attaque des positions du Hamas après des pilonnages menés depuis Gaza
    Tags:
    frontière, Abdel Fattah al-Sissi, Bande de Gaza, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik