International
URL courte
431405
S'abonner

L’invasion de certains pays tournera au cauchemar pour n’importe quelle armée, selon le quotidien suédois Svenska Dagbladet, qui cite la Russie parmi ces pays, outre la Suisse et la Nouvelle-Zélande.

Selon Svenska Dagbladet, celui qui aura l'idée d'envahir la Russie devra être prêt au pire: il devra opérer dans des conditions extrêmes de montagnes, de marécages infranchissables, de toundra, de rivières torrentueuses et de sombres forêts sans fin.

drapeau national de la Nouvelle-Zélande
© AFP 2021 Marty Melville
Les opérations militaires en Suisse seront compliquées par la situation unique du pays: la Suisse est entourée par les Alpes, ce grâce à quoi elle n'a pas connu d'invasions depuis plusieurs siècles. Bien que l'armée suisse compte seulement 150.000 hommes, 4 millions de réservistes bien formés sont disponibles en cas de nécessité.

L'hebdomadaire suédois qualifie de cauchemar logistique l'invasion de la Nouvelle-Zélande. Cet État insulaire est situé à plus de 1.600 km du continent le plus proche, l'Australie, et une distance encore plus grande le sépare de l'Asie et du reste du monde. Le débarquement de troupes en Nouvelle-Zélande et leur ravitaillement sont une mission pratiquement impossible, selon Svenska Dagbladet.

Lire aussi:

Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
La police fait usage de canons à eau pour disperser la manifestation pro-Palestine interdite à Paris – vidéo
En continu: une roquette tirée depuis la bande de Gaza tombe près de l'ambassade d'Autriche
Tags:
cauchemar, invasion, Nouvelle-Zélande, Suisse, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook