International
URL courte
12353
S'abonner

Le chef adjoint du commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk, Edouard Bassourine, a accusé les forces de sécurité ukrainiennes d'avoir livré dans le Donbass des systèmes d'artillerie interdits par les accords de Minsk.

Des armes ukrainiennes, interdites par les accords de Minsk, ont été récemment déployées dans le Donbass, a déclaré samedi Edouard Bassourine, chef adjoint du commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD). Au total, il s'agit de 12 canons antichars Rapira («fleuret») et de plus d'une vingtaine de véhicules, ont raconté des habitants locaux au commandement.

De même, la ville de Gorlovka a été la cible de tirs d'artillerie ce samedi lors desquels les forces ukrainiennes ont recouru à des munitions également interdites:

«Tout le district Komsomolski était couvert de projectiles ayant la forme de clous», a précisé M.Bassourine. «L'utilisation de telles munitions viole complètement les conventions internationales».

Après que les armements interdits ont été déchargés, ils ont été envoyés à 20 kilomètres de la ligne de démarcation, a précisé M.Bassourine. Le commandement opérationnel de la RPD a réclamé que la mission spéciale d'observateurs de l'OSCE enquête sur ce déploiement.

En outre, le porte-parole de la milice populaire de la République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), Andreï Marotchko, a annoncé que le commandement ukrainien avait mené le 18 mai des exercices d'artillerie et de lance-grenades dans le Donbass.

Évoquant le règlement pacifique en Ukraine à Sotchi, le Président Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel se sont accordés sur le fait que les accords de Minsk constituaient l'unique base pour le règlement du conflit dans le Donbass.

Les autorités ukrainiennes ont engagé en 2014 une opération militaire contre les républiques de Lougansk et de Donetsk, qui ont proclamé de manière unilatérale leur indépendance après le coup d'État en Ukraine en février de la même année.

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
interdiction, accords de Minsk, armements, armes antichar, République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Andreï Marotchko, Edouard Bassourine, Donbass
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook