International
URL courte
19342
S'abonner

L'élection présidentielle s'est déroulée ce dimanche au Venezuela malgré le mépris de la part des États-Unis, du Canada et de l'UE. Le politicien vénézuélien Roy Chaderton a affirmé que le fait que le Canada mette des bâtons dans les roues du vote sur son territoire atteste d'une «violation des normes internationales».

Ce dimanche, les Vénézuéliens se rendaient aux urnes pour voter à la présidentielle, considérée comme illégitime par les parties américaine, canadienne et européenne.

Selon Roy Chaderton, homme politique, avocat et diplomate vénézuélien, l'interdiction canadienne de mettre en place des bureaux de vote dans l'ambassade et les consulats du Venezuela au Canada le 20 mai va à l'encontre du droit international.

«Il est évident qu'il s'agit d'une violation des normes internationales à l'égard d'autres pays démocratiques. C'est un cas particulièrement honteux», a-t-il affirmé aux journalistes, y compris Sputnik.

Familier de l'ère Trudeau, M.Chaderton a qualifié le père du Premier ministre canadien, Pierre Trudeau, d'homme progressiste qui «adhérait aux tendances socialistes», alors que son fils ne semble pas poursuivre sa ligne:

«Il [Pierre Trudeau, ndlr] a pu devenir ami avec l'Amérique latine dans des circonstances difficiles alors que l'actuel Premier ministre est une honte pour les Canadiens», a-t-il fustigé.

La présidentielle vénézuélienne a eu lieu dimanche 20 mai. Au total, quatre candidats participent à l'élection: le Président sortant Nicolas Maduro, l'opposant Henri Falcon, l'ingénieur Reinaldo Kihada et l'ancien pasteur Javier Bertucci. S'adressant à ses concitoyens, M.Maduro les a appelés à voter aux élections afin de «renforcer la démocratie» au Venezuela.

Les États-Unis, le Canada et l'Union européenne considèrent la présidentielle comme illégitime.

Lire aussi:

Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Voici la température qui tue le coronavirus
Tags:
normes, violations, bureaux de vote, interdiction, suffrages, vote, campagne présidentielle, élection présidentielle, Justin Trudeau, Nicolas Maduro, Canada, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook