Ecoutez Radio Sputnik
    Des dizaines de Palestiniens blessés pas l’armée israélienne à Gaza (image d'illustration)

    Des dizaines de Palestiniens blessés pas l’armée israélienne à Gaza

    © Sputnik . Ahmed Abed
    International
    URL courte
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)
    12419

    Plusieurs dizaines de Palestiniens, qui manifestaient à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, ont été blessés au terme d'une nouvelle journée de protestation lorsque des militaires israéliens ont pulvérisé du gaz lacrymogène et ouvert le feu.

    Quelque 109 Palestiniens qui se sont rassemblés à la frontière entre l'État hébreu et Gaza, le 25 mai, ont été blessés par des tirs des troupes israéliennes et du gaz lacrymogène, selon les services de santé de Gaza cités par des médias.

    Des milliers de personnes se sont réunies tout près de la clôture frontalière pour demander le droit au retour des réfugiés palestiniens.

    La bande de Gaza est soumise depuis plus de 10 ans à un strict blocus israélien, également soutenu par l'Égypte. Ces derniers temps, la situation s'est aggravée avec une nouvelle crise.

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière israélienne.

    Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

    Dossier:
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)

    Lire aussi:

    L'Égypte ouvre sa frontière avec la bande de Gaza pour un mois
    Les USA bloquent une résolution du Conseil de sécurité visant à protéger les Palestiniens
    Macron commente la situation à Gaza dans un entretien téléphonique avec Netanyahu
    Tags:
    gaz lacrymogènes, tirs, blessés, Israël, Bande de Gaza, Palestine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik