Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Lavrov dévoile des détails des négociations sur l’Ukraine entre Poutine et Obama en 2014

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    International
    URL courte
    6418

    En février 2014, Barack Obama a demandé à Vladimir Poutine de ne pas dissuader le Président ukrainien Viktor Ianoukovitch de signer l’accord sur le règlement de la crise politique en Ukraine avec l’opposition, a indiqué le 29 mai le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

    Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dévoilé mardi certains détails des négociations entre Vladimir Poutine et Barack Obama sur la situation en Ukraine en février 2014.

    «Quand ce document [l'accord entre le Président Viktor Ianoukovitch et l'opposition, ndlr] a été prêt, M.Obama a téléphoné à M.Poutine et lui a demandé de ne pas dissuader M.Ianoukovitch de signer cet accord parce que ce texte prévoyait qu'il [Viktor Ianoukovitch, ndlr] renonce au poste de Commandant en chef [de l'armée ukrainienne, ndlr], s'engage à n'avoir recours à la police que pour protéger les bâtiments gouvernementaux et consente à la tenue d'élections anticipées», a relaté M.Lavrov lors de sa visite à Minsk.

    Selon le ministre russe des Affaires étrangères, Washington aurait dû considérer que les conditions de cet accord étaient excessives. Toutefois, le chef de l'État russe n'a pas dissuadé son homologue ukrainien.

    «Vladimir Poutine a dit que si M.Ianoukovitch, étant le Président légitime, décidait de le signer, c'était son droit souverain. Et il l'a signé. Ensuite, le lendemain matin, le Président Ianoukovitch est parti pour Kharkov. L'occupation des bâtiments gouvernementaux, de la résidence présidentielle et du parlement a immédiatement commencé», a souligné le ministre.

    Il a rappelé que Moscou s'était adressé aux garants de l'accord, mais que ceux-ci avaient déclaré que Viktor Ianoukovitch s'était enfui de Kiev, renonçait au pouvoir et se retirait du processus de transition.

    «Personne ne nous a téléphoné et ne nous a dit: oui, nous vous avons demandé de soutenir ce processus, mais il a échoué», a indiqué le chef de la diplomatie russe.

    L'accord sur le règlement de la crise politique en Ukraine provoquée par la décision de Viktor Ianoukovitch de ne pas signer l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne en 2013 a été conclu le 21 février 2014 par lui-même et les représentants de l'opposition ukrainienne, Vitali Klitschko, maire de Kiev depuis 2014, Arseni Iatseniouk, Premier ministre de 2014 à 2016 et Oleg Tiagnibok, leader du parti nationaliste Svoboda, avec la médiation d'hommes politiques européens. Toutefois, après cela, la Rada suprême (parlement monocaméral ukrainien) a destitué Viktor Ianoukovitch qui a dû fuir le pays.

    Lire aussi:

    La Corée du Nord saisit un navire russe
    La Syrie dénonce une attaque israélienne contre son territoire
    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Tags:
    négociations, président, ministre, crise politique, accord, Union européenne (UE), Svoboda, ministère russe des Affaires étrangères, Rada suprême, Vitali Klitchko, Oleg Tiagnibok, Arseni Iatseniouk, Barack Obama, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Viktor Ianoukovitch, Moscou, Washington, Kharkov, États-Unis, Kiev, Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik