International
URL courte
Meurtre présumé du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)
28434
S'abonner

Arkadi Babtchenko a survécu à l'attaque de mardi qui faisait partie d'une opération spéciale destinée à sauver sa vie et à arrêter l'assassin présumé, d'après le Service de sécurité d'Ukraine.

Le journaliste russe Arkadi Babtchenko dont l'assassinat a été annoncé mardi soir à Kiev, est en vie, a annoncé mercredi Vassili Gritsak, chef du Service de sécurité d'Ukraine (SBU).

Selon lui, les informations sur le meurtre de M.Babtchenko ont fait partie d'une opération spéciale destinée à prévenir une attaque contre le journaliste.

​Selon lui, les informations sur le meurtre de M.Babtchenko faisaient partie d'une opération spéciale destinée à prévenir une attaque contre le journaliste.

Le journaliste Babtchenko a donné une conférence de presse au siège du SBU pour s'excuser auprès de ses collègues et de son épouse. Il a annoncé que l'opération spéciale lancée par le SBU avait duré deux mois.

«Je suis toujours en vie, on ne m'aura pas. Je voudrais présenter mes excuses pour ce que vous avez vécu. Je voudrais surtout m'excuser auprès de ma femme pour l'enfer qu'elle a dû vivre ces deux derniers jours», a indiqué M.Babtchenko.

Il a remercié le Service de sécurité d'Ukraine pour lui avoir sauvé la vie.

«L'opération a duré deux mois, on m'en a informé il y a un mois […]. Pendant un mois, on est resté en contact, on a coopéré. Cette opération est le résultat de nos actions», a-t-il noté.

Le chef de la police ukrainienne Sergueï Kniazev avait précédemment affirmé que l'assassin de M.Babtchenko était un tueur professionnel qui aurait un complice.

«Il y a trois heures, nous avons arrêté l'organisateur de ce crime, un citoyen ukrainien, dans la ville de Kiev. Nous poursuivons notre enquête et nous avons mené plusieurs perquisitions», a précisé M.Gritsak.

Et d'ajouter que l'organisateur a proposé 30.000 dollars à un ami, ancien participant à l'opération militaire ukrainienne dans l'est de l'Ukraine, pour qu'il commette ce crime. Ce dernier a accepté de tuer le journaliste russe, d'après le chef du SBU.

Mais comme il s'est dit prêt à collaborer avec les enquêteurs, il aura le statut de témoin, d'après Iouri Loutsenko, procureur général d'Ukraine.

«Le fait que M.Babtchenko est en vie est la meilleure nouvelle. Il est évident que cette histoire avait pour objectif un effet de propagande», a déclaré Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Dmitri Kossatchev, président du comité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) pour les affaires internationales, a considéré la mise en scène du meurtre comme une provocation des autorités ukrainiennes visant la Russie.

«Je regrette que M.Babtchenko ait participé à cette provocation des services secrets ukrainiens. Je considère ce spectacle comme un élément de la politique délirante des autorités ukrainiennes sur le volet russe», a indiqué M.Kossatchev.

Arkadi Babtchenko est un écrivain et correspondant de guerre d'origine russe. Il est connu pour ses prises de positions controversées à l'égard des autorités russes et de la Russie. En décembre 2016, la réaction de M.Babtchenko au crash d'un Tu-154 à Sotchi a eu un grand retentissement. L'avion se dirigeant sur la base russe de Hmeimim en Syrie s'est écrasé ayant à son bord des journalistes et les artistes de l'ensemble Alexandrov. Arkadi Babtchenko a écrit qu'il n'éprouvait ni compassion ni pitié pour les victimes. Le journaliste a travaillé pour plusieurs chaînes de télévision et journaux en Russie avant de quitter le pays en 2017. Il a résidé en République tchèque et en Israël avant de s'installer en août 2017 en Ukraine.

Magie de rue avec le SBU à Kiev
© Sputnik
Magie de rue avec le SBU à Kiev
Dossier:
Meurtre présumé du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Arkadi Babtchenko, Vassili Gritsak, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook