International
URL courte
Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)
433
S'abonner

Le vice-Président du comité central Parti du travail de Corée, Kim Yong-chol, est arrivé à New York pour y discuter avec le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, des détails du sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump.

Kim Yong-chol, un des vice-Présidents du comité central Parti du travail de Corée, est arrivé le 30 mai à New York pour y préparer le sommet entre Washington et Pyongyang, indique l'agence Yonhap.

Il doit s'entretenir avec le secrétaire d'État, Mike Pompeo, pour discuter des détails de la rencontre planifiée entre Kim Jong-un et Donald Trump. Selon l'agence, Kim Yong-chol est le représentant nord-coréen le plus important à avoir visité les États-Unis depuis 2000.

Le 27 mai, une délégation américaine menée par l'ancien ambassadeur des États-Unis en Corée du Sud, Sung Kim, actuellement en poste aux Philippines, s'est rendue à Pyongyang également pour négocier les conditions de la rencontre possible entre le chef d'État américain et le dirigeant nord-coréen.

Cet échange de visites intervient en dépit de la récente déclaration faite par M.Trump. Le jeudi 24 mai, dans une lettre adressée à Kim Jong-un, Donald Trump lui a annoncé son refus de le rencontrer le 12 juin à Singapour et lui a demandé de le rappeler ou de lui écrire s'il était prêt à «changer d'avis concernant ce sommet particulièrement important».

Plus tard, le chef de la Maison-Blanche a exprimé ses regrets concernant l'annulation de ce sommet tout en espérant pouvoir rencontrer son homologue nord-coréen dans l'avenir.

La Corée du Nord a annoncé de son côté qu'elle restait ouverte à une telle réunion.

Dossier:
Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)

Lire aussi:

En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
président, rencontre, ambassadeur, sommet, négociations, Parti des travailleurs de Corée (PTC), Kim Yong Chol, Mike Pompeo, Donald Trump, Kim Jong-un, Pyongyang, Washington, Corée du Nord, Corée du Sud, New York, Philippines, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook