Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats israéliens, image d'illustration

    Intensification des frappes israéliennes sur la Syrie? Assad en donne la raison

    © REUTERS / Aziz Taher
    International
    URL courte
    421412

    Commentant les dernières actions d'Israël en Syrie, le Président de ce pays proche-oriental Bachar el-Assad les a qualifiées de «panique» et d’«hystérie» de Tel Aviv engendrées par les échecs subis par ses «chers» Daech* et le Front al-Nosra**.

    Les frappes israéliennes sur des cibles situées en Syrie et les menaces d'assassiner le leader de ce pays sous prétexte de combattre l'influence iranienne traduisent la «panique» de l’État hébreu provoquée par la perte de ses «chers» atouts terroristes, a déclaré le Président syrien Bachar el-Assad dans le commentaire exclusif qu’il a donné à la chaîne russe RT.

    Au cours de ces derniers mois, Israël a intensifié ses bombardements des infrastructures militaires en Syrie, arguant que la présence iranienne sur le sol de son voisin compromettait sa sécurité nationale. Cependant, cette justification est «mensongère», estime le chef de l’État syrien.

    «Nous n’avons pas de troupes iraniennes [sur notre sol, ndlr]», a souligné le Président syrien, ajoutant que la Syrie avait déclaré à plusieurs reprises accueillir sur son sol des officiers iraniens qui collaborent avec les troupes syriennes.

    Certains hommes politiques israéliens avaient appelé à «liquider» le dirigeant syrien et à renverser son gouvernement, si l'Iran continuait d'opérer en Syrie et de fournir des armements au mouvement chiite libanais Hezbollah. Commentant ces menaces, le Président syrien a déclaré qu’il n’avait pas peur.

    «Dans cette région, les Israéliens assassinent, tuent et occupent depuis […] près de sept décennies. Mais, d’habitude, ils le font sans émettre de menaces. Pourquoi menacent-ils maintenant de cette façon? C'est de la panique, c'est une sorte d’hystérie provoquée par la perte de leurs "chers" […] Daech* et al-Nosra**. C'est la raison pour laquelle Israël panique ces derniers temps et nous comprenons leur sentiment», a expliqué le Président syrien.

    Le dirigeant syrien a en outre rejeté les affirmations selon lesquelles la défense aérienne de son pays était pratiquement impuissante face à l’aviation israélienne, rappelant que les armements soviétiques possédés par la Syrie étaient capables de repousser de nombreuses frappes des Forces aériennes de l’État hébreu. D’ailleurs, l’interception des missiles tirés en avril sur la Syrie par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni n’a fait que le prouver.

    Et de promettre d’améliorer davantage la défense aérienne et ce dans le but de protéger la souveraineté de son pays. 

    *Daech est une organisation terroriste interdite en Russie.

    ** Le Front al-Nosra est une organisation terroriste interdite en Russie.

    Lire aussi:

    Défense russe: la DCA syrienne a abattu plus de la moitié des missiles israéliens
    Ce que l’on sait sur les nouveaux raids de l’aviation israélienne en Syrie
    Assad détaille la présence des militaires iraniens en Syrie
    Tags:
    frappes, panique, échec, menaces, défense antiaérienne, Daech, Front al-Nosra, Bachar el-Assad, Iran, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik