International
URL courte
6012
S'abonner

Le journaliste russe Arkadi Babtchenko, dont l'assassinat a été annoncé mardi soir à Kiev, mais qui a été retrouvé vivant le lendemain, a raconté lui-même à la BBC comment sa disparition avait été orchestrée et ce que sa femme savait de l'opération.

Le journaliste Arkadi Babtchenko a évoqué l'histoire de son «assassinat» dans une interview accordée à la BBC. Ce même journaliste dont la mort, déclarée mardi soir à Kiev, s'est révélée être une mise en scène.

«Les préparatifs ont duré longtemps, tout un mois. Quand nous nous sommes fixés sur le jour, j'ai vu débarquer le maquilleur qui a fait le nécessaire. Puis je me suis entraîné à tomber. Le sang était vrai, tout était vrai», a-t-il affirmé.

Quand Arkadi Babtchenko a été «blessé», sa femme a appelé la police et les secours.

«Une ambulance est rapidement arrivée sur les lieux. J'ai été allongé sur un brancard et transporté dans le véhicule de secours. Selon la légende, j'étais encore en vie, a indiqué Arkadi Babtchenko. Nous avons démarré et c'est seulement après que je suis "mort".»

Toujours selon le principal acteur de cette mise en scène, les secours ont annoncé la nouvelle de son décès et il a été emmené à la morgue.

«Tant que les portes ne se sont pas refermées, j'ai continué à jouer le mort. À la morgue, avec l'entrée d'un infirmier j'ai ressuscité, j'ai enlevé mon T-shirt et je me suis lavé. Puis j'ai allumé la télévision et je suis resté à regarder la nouvelle de mon "assassinat". J'ai été emmené après dans un endroit en sécurité. Tout ne s'est terminé qu'à cinq heures du matin», a précisé le journaliste pour conclure.

Arkadi Babtchenko est un écrivain et correspondant de guerre d'origine russe. Il est connu pour ses prises de positions controversées à l'égard des autorités russes et de la Russie. En décembre 2016, la réaction de M.Babtchenko au crash d'un Tu-154 à Sotchi a eu un grand retentissement. L'avion se dirigeant sur la base russe de Hmeimim en Syrie s'est écrasé ayant à son bord des journalistes et les artistes de l'ensemble Alexandrov. Arkadi Babtchenko a écrit qu'il n'éprouvait ni compassion ni pitié pour les victimes. Le journaliste a travaillé pour plusieurs chaînes de télévision et journaux en Russie avant de quitter le pays en 2017. Il a résidé en République tchèque et en Israël avant de s'installer en août 2017 en Ukraine.

Lire aussi:

«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Un projet de loi de prolongation du pass sanitaire devrait être présenté le 13 octobre
Pfizer et BioNtech annoncent les résultats positifs des essais du vaccin chez les enfants de 5 à 11 ans
En continu: plusieurs morts et blessés suite à une fusillade dans une université en Russie
Tags:
Ukraine, Kiev, Sotchi, Syrie, Hmeimim, Russie, Arkadi Babtchenko, BBC, meurtre, mise en scène
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook