International
URL courte
Gazoduc Turkish Stream (104)
5140
S'abonner

L'éventuelle extension du Turkish Stream sur le territoire de la Bulgarie aura une incidence favorable sur les relations diplomatiques entre Ankara et Sofia, estime dans un commentaire à Sputnik le président de l’International Association for Energy Economics.

Dans le cas où le gazoduc Turkish Stream serait prolongé vers l'Europe en passant par la Bulgarie, cela contribuera au dialogue entre les autorités turques et bulgares, a fait savoir à Sputnik Gürkan Kumbaroglu, le président de l'International Association for Energy Economics.

«Si le deuxième tube traverse la Bulgarie, cela n'engendrera pas de grands changements pour la Turquie […]. Après son passage par le territoire turc, il peut aller soit en Grèce, soit en Bulgarie, cela ne change rien pour la Turquie. Par contre, une éventuelle décision en faveur de la Bulgarie influera naturellement sur les relations turco-bulgares de manière positive.»

L'interlocuteur de Sputnik a ajouté que le passage du gazoduc Turkish Stream par la Bulgarie était avantageux du point de vue économique, notamment en termes de réduction du trajet.

Le 30 mai, au terme de négociations avec le Premier ministre bulgare Boïko Borissov en visite dans la capitale russe, le Président russe a déclaré que Moscou et Ankara étaient favorables à l'idée de prolonger le gazoduc Turkish Stream vers l'Europe en passant par la Bulgarie.

La Russie et la Turquie ont décidé de construire le gazoduc Turkish Stream, le deuxième gazoduc russo-turc, après que l'hostilité de l'Union européenne au projet South Stream a incité la Russie à en abandonner la réalisation. Le gazoduc Turkish Stream doit relier la Russie à la partie européenne de la Turquie et à la frontière grecque par le fond de la mer Noire.

Dossier:
Gazoduc Turkish Stream (104)

Lire aussi:

Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Les plus vieux réacteurs nucléaires français prolongés au-delà de 40 ans
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Tags:
passage, gazoduc, mer Noire, Turquie, Bulgarie, Europe, Grèce, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook