Ecoutez Radio Sputnik
    Pedro Sanchez

    Pour la première fois, un Premier ministre espagnol a prêté serment sans Bible ni crucifix

    © REUTERS / Juan Medina
    International
    URL courte
    141410

    Athéiste convaincu, Pedro Sanchez, investi samedi à la tête du gouvernement espagnol, a souhaité éviter les signes religieux lors de la cérémonie. Une première dans l’histoire espagnole.

    Le nouveau Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a refusé samedi la Bible et le crucifix lors de sa cérémonie d'investiture. Connu pour être athéiste, le socialiste a inscrit son nom dans l'histoire du pays comme étant le premier chef du gouvernement qui a souhaité se passer des signes religieux lors de cet événement.

    Pedro Sanchez, 46 ans, a prêté serment en fin de matinée devant le roi Felipe VI au palais de la Zarzuela, près de Madrid. Il prendra ses fonctions une fois qu'il aura formé son gouvernement.

    Le dirigeant du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) a reçu lors du vote de la motion de censure le soutien de six partis totalisant 180 voix à la chambre basse du Parlement, soit plus que la majorité absolue des 176 voix nécessaires.

    Cette alliance de circonstances ne semble toutefois pas constituer une base gouvernementale solide dans un Parlement à la composition particulièrement fragmentée, ce qui pourrait assez rapidement conduire à l'organisation d'élections anticipées.

    Lire aussi:

    Rajoy quitte le pouvoir et l'Espagne risque la crise politique
    Macron et Sanchez, «2 personnes qui sont parties de zéro mais avec des outils différents»
    Macron invité à Madrid: «une volonté de l'Espagne d'occuper son rang au niveau européen»
    Tags:
    investiture, Pedro Sanchez, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik