Ecoutez Radio Sputnik
    Des dollars US

    Cette hausse du dollar pourrait provoquer une nouvelle vague de crise mondiale

    © Fotolia / Pakhnyushchyy
    International
    URL courte
    1089

    La poursuite de la hausse du dollar suscite une vive inquiétude des économistes, selon lesquels les problèmes d’endettement des marchés émergents pourraient provoquer une nouvelle spirale de la crise mondiale.

    Ce lundi le dollar a pris un léger répit, affichant un recul par rapport au maximum de ces six derniers mois. Si la semaine dernière son index par rapport à l'euro approchait 95,00, il a perdu aujourd'hui 0,17%, pour baisser jusqu'à 94,00. Les statistiques réconfortantes sur le chômage aux États-Unis ont eu un effet de courte durée, car les cambistes ont de nouveau reporté leur attention sur les batailles commerciales entre les États-Unis et la Chine.

    Entre-temps, la hausse du dollar préoccupe toujours plus les économistes, qui craignent que les problèmes de la dette des marchés émergents puissent provoquer une nouvelle spirale de la crise mondiale. Les événements de la semaine dernière ont montré que l'économie européenne restait elle aussi très vulnérable. La Banque centrale européenne se voit obligée de reporter le durcissement de sa politique monétaire, ce qui encourage un nouveau renforcement du dollar par rapport à l'euro.

    De l'avis du chef de la Banque de réserve de l'Inde, Urjit Patel, la hausse du dollar s'explique par le «coup double» porté par les autorités financières des États-Unis. Dans un article publié par le Financial Times, le banquier indien signale que la politique actuelle de la Réserve fédérale a été formulée avant la réforme fiscale de Trump et prévoyait la hausse du taux de change et le rétrécissement du bilan de la Fed. Pourtant, la nécessité de refinancer le déficit budgétaire croissant a poussé la Fed à augmenter l'offre des obligations du Trésor, ce qui a pompé des marché la liquidité en dollars.

    Urdjit Patel signale que la Réserve fédérale doit tenir compte des risques croissants qui menacent de torpiller le redressement de l'économie mondiale car ce scénario frappera également les États-Unis. Cependant les autorités américaines ont une solution: sans renoncer à la politique de hausse du taux de change, la Fed pourrait corriger sa politique de rétrécissement du bilan et éviter par là une diminution dangereuse de la liquidité en dollars.

    Lire aussi:

    Que se cache-t-il derrière l'effondrement du dollar?
    Une déclaration de Donald Trump renforce l’or au détriment du dollar
    Donald Trump mène-t-il le dollar à la dévaluation?
    Tags:
    crise, hausse, dollar US, Banque de réserve de l'Inde, Banque centrale européenne (BCE), Réserve fédérale américaine (Fed), Urjit Patel, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik