Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    Messi n’ira pas à Jérusalem, le match Israël-Argentine annulé

    © REUTERS / Eliana Aponte/File Photo
    International
    URL courte
    28391

    De vives protestations contre la tenue ce samedi à Jérusalem d’un match amical entre Israël et l’Argentine qui avaient éclaté dans les médias, dans la rue et dans les réseaux sociaux ont produit leur effet: la décision a été prise de l’annuler.

    Israël et l'Argentine ne s'affronteront pas ce samedi à Jérusalem. Selon les médias argentins, les joueurs et le sélectionneur ne souhaitaient pas jouer ce match en raison des possibles conséquences dues à la situation politique.

    La décision d'annuler cette rencontre a été prise dans la nuit de mardi à mercredi et a suivi une mobilisation devant le terrain d'entraînement de la sélection argentine à Barcelone.

    L'annonce officielle de l'annulation est venue de la représentation diplomatique israélienne à Buenos Aires.

    «L'ambassade d'Israël communique avec regret la suspension du match entre les sélections d'Israël et d'Argentine», a-t-elle fait savoir en déplorant «les menaces et provocations dirigées contre Lionel Messi, qui ont logiquement suscité la crainte de ses pairs».

    Précédemment, des militants palestiniens avaient brandi un maillot de l'équipe d'Argentine maculé de peinture rouge sang et ont sommé les Argentins de ne pas jouer le match. Selon les médias argentins, cet incident a marqué les joueurs. Le ministre argentin des Affaires étrangères Jorge Faurie a déclaré que « la campagne (…) devenue virale dans les médias, (les) menaces aux joueurs, (les) maillots avec du sang…», avaient pesé dans la balance.

    L'annulation du match a suscité la réaction des réseaux sociaux.

    Certains internautes sont ironiques.

    Certains autres annoncent l'annulation du match d'une façon pas comme les autres.

    Un utilisateur estime que Messi et d'autres joueurs n'ont pas voulu jouer contre Israël et envisagent maintenant de jouer un match amical contre Saint-Marin ou Malte avant le début de la Coupe du Monde.

     

    ​D'aucuns sont indignés considérant que l'annulation du match est un signe de faiblesse.

    ​Mais nombreux sont ceux qui ont accueilli l'annulation en fanfare, qui la considèrent comme le résultat de leurs protestations et ne cachent pas leur triomphe.

    «L'Argentine annule le match contre Israël. Les joueurs emmenés par Messi prennent la décision de ne pas voyager. Nous applaudissons ce leadership incroyable! Bravo l'Argentine!», se réjouit un utilisateur.

    Nombreux sont les Palestiniens qui remercient tout simplement l'Argentine pour avoir annulé le match contre Israël, disant que ne pas aller était la bonne chose et souhaitant aux Argentins bonne chance pour le Mondial.

     

    ​Lundi 4 juin le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, avait appelé Lionel Messi à ne pas participer au match amical entre l'Argentine et Israël à Jérusalem, appelant les supporters à brûler ses maillots s'il jouait.

    Après l'annulation du match, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a critiqué l'équipe nationale de football argentine, qualifiant son refus de jouer de capitulation.

    «C'est une honte que la fine fleur du football argentin n'ait pas résisté à la pression des instigateurs haïssant Israël», a-t-il écrit sur Twitter.

    Entre-temps, les députés d'opposition israéliens ont déclaré que Benjamin Netanyahu et le ministre de la Culture et des Sports Miri Regev étaient responsables de l'annulation du match contre l'Argentine.

    Les députés les ont accusés d'avoir politisé le jeu en insistant sur sa tenue à Jérusalem. Plusieurs législateurs de l'Union sioniste, tels que Tzipi Livni, ont déclaré que cette décision était le résultat de la pression exercée par Regev et Netanyahu afin qu'une démonstration d'esprit sportif se transforme en une démonstration de politique personnelle.

    Lire aussi:

    Une attaque pourrait être à l’origine de la disparition du sous-marin argentin San Juan
    Et le footballeur le mieux payé du monde est…
    Mondial 2018: un champion du Monde rêve à la «revanche» de l’Argentine sur l’Allemagne
    Tags:
    match, annulation, Jérusalem, Argentine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik