International
URL courte
7440
S'abonner

Un membre du Congrès américain connu pour ses sympathies pour la Russie a dépassé de loin ses adversaires lors de la primaire en Californie, qui avait massivement voté pour Hillary Clinton en 2016.

Le congressiste républicain, Dana Tyrone Rohrabacher, sympathisant de la Russie de longue date souvent considéré comme un «ami de Poutine», s'est qualifié, parmi d'autres, pour l'élection de novembre lors des primaires en Californie, relate The New York Times.

Il était en tête avec près de 30% des voix, alors que des dizaines de candidats briguent les postes de congressistes et de gouverneur de l'État.

​Bien que des primaires se déroulent actuellement dans sept États, c'est la Californie qui attire le plus l'attention des démocrates, qui aspirent à contrer la politique du Président Trump. L'opposition souhaite obtenir le contrôle de la chambre basse du Congrès américain lors de l'élection de novembre 2018.

D'après un décompte préliminaire, le républicain Devin Nunes, chef du comité sur le renseignement de la Chambre des représentants, a lui aussi dépassé de loin son plus proche adversaire démocrate. M.Nunes a participé à l'enquête sur la prétendue «trace russe» dans la campagne présidentielle de 2016 aux États-Unis. Après des mois de travail, les enquêteurs n'ont rien trouvé pouvant prouver l'existence d'un complot entre Donald Trump et les autorités russes.

Les électeurs en Californie ont voté pour Hillary Clinton à la présidentielle de 2016, mais c'est Donald Trump qui a finalement été élu Président. Les démocrates espèrent à présent prendre leur revanche.

Dana Rohrabacher est perçu comme un «ami de Poutine» parce qu'il s'est notamment opposé à l'élargissement de l'Otan, aux sanctions antirusses (qu'il a qualifiées d'hypocrites), qu'il a approuvé le rattachement de la Crimée à la Russie le qualifiant de choix réfléchi de ses habitants.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
élections, primaire, Dana Rohrabacher, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook