Ecoutez Radio Sputnik
    Sebastian Kurz

    La sécurité du chancelier autrichien en danger suite à sa décision de fermer des mosquées

    © Sputnik . Alexey Witwizki
    International
    URL courte
    302543

    De plus en plus de messages de menace sont envoyés au chancelier autrichien sur Facebook suite à l’annonce de son intention de fermer de nombreuses mosquées et d’expulser des imams. Le réseau social a été informé de ce problème.

    La chancellerie fédérale autrichienne a envoyé une notification officielle à Facebook à cause des menaces de mort adressées à Sebastian Kurz sur ce réseau social, qui feraient suite à sa décision de fermer prochainement sept mosquées et d'expulser des dizaines d'imams financés par la Turquie, informe le quotidien national Osterreich.

    Le gouvernement autrichien a annoncé vendredi son intention de fermer sept mosquées et d'expulser 60 imams liés à la Turquie et leurs familles, soit 150 personnes au total, dans le cadre des mesures contre l'islam politique annoncées par le chancelier conservateur Sebastian Kurz.

    La Turquie a qualifié cette mesure d'«islamophobe» et «raciste». Selon Recep Tayyip Erdogan, elle peut «mener le monde vers une guerre entre les Croisés et le Croissant».

    Lire aussi:

    Un «CRS» faisant la fête avec les Gilets jaunes: une révélation inattendue des policiers
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    La Voix du Nord enfonce le clou sur son refus de publier une interview de Macron
    Tags:
    menace de mort, Facebook, Inc, Sebastian Kurz, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik