International
URL courte
302743
S'abonner

De plus en plus de messages de menace sont envoyés au chancelier autrichien sur Facebook suite à l’annonce de son intention de fermer de nombreuses mosquées et d’expulser des imams. Le réseau social a été informé de ce problème.

La chancellerie fédérale autrichienne a envoyé une notification officielle à Facebook à cause des menaces de mort adressées à Sebastian Kurz sur ce réseau social, qui feraient suite à sa décision de fermer prochainement sept mosquées et d'expulser des dizaines d'imams financés par la Turquie, informe le quotidien national Osterreich.

Le gouvernement autrichien a annoncé vendredi son intention de fermer sept mosquées et d'expulser 60 imams liés à la Turquie et leurs familles, soit 150 personnes au total, dans le cadre des mesures contre l'islam politique annoncées par le chancelier conservateur Sebastian Kurz.

La Turquie a qualifié cette mesure d'«islamophobe» et «raciste». Selon Recep Tayyip Erdogan, elle peut «mener le monde vers une guerre entre les Croisés et le Croissant».

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
menace de mort, Facebook, Inc, Sebastian Kurz, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook