International
URL courte
8182
S'abonner

La Russie peut jouer un rôle considérable dans l'établissement du dialogue entre les États-Unis et la Corée du Nord, ainsi que dans le processus de dénucléarisation de la péninsule coréenne, estime l'ancien chef du Pentagone William Perry.

Intervenant lors du Forum international de Luxembourg sur la prévention d'une catastrophe nucléaire, l'ancien secrétaire à la Défense de l'administration Clinton, William Perry, a souligné l'importance de la participation de Moscou dans la normalisation des relations entre les États-Unis et la Corée du Nord.

«La Russie peut y jouer un rôle considérable. Le processus d'octroi de garanties à la Corée du Nord pourrait également impliquer d'autres pays. La Russie pourrait être le pays clé à cet égard», a déclaré William Perry.

Selon Viatcheslav Kantor, le président du Forum, Moscou est prêt à soutenir les parties concernées car il est vivement intéressé à ce que ce processus avance.

Le Forum de Luxembourg a débuté le 11 juin à Genève. Cette organisation non-gouvernementale, créée par la décision de la Conférence internationale sur la prévention d'une catastrophe nucléaire qui s'est tenue les 24 et 25 mai 2007 au Luxembourg, est chargée d'évaluer les menaces de prolifération des armes nucléaires et d'élaborer des propositions afin de renforcer les régimes de non-prolifération nucléaire et balistique.

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
En continu: L'armée israélienne nie être entrée dans Gaza après avoir annoncé le contraire
Tags:
dénucléarisation, Viatcheslav Kantor, William Perry, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook