International
URL courte
28558
S'abonner

Pour le locataire actuel de la Maison-Blanche, les fausses nouvelles «propagées par les fous» à n'importe quel moment sont le principal ennemi de son pays.

Connu pour ses rapports bien compliqués avec les médias, Donald Trump a qualifié les fausses informations d'«ennemi numéro un» de son pays.

«Comme c'est drôle de regarder les fausses nouvelles, surtout sur NBC et CNN. Ils s'acharnent à minimiser le rôle de l'accord avec la Corée du Nord», a écrit le Président américain sur son compte Twitter.

Selon lui, il y a 500 jours, les chaînes en question «auraient imploré» de conclure cet accord.

«Les fausses nouvelles, propagées sans peine par les fous, sont le plus grand ennemi de notre pays», a lancé M.Trump.

Ce mardi 12 juin, Donald Trump et Kim Jong-un ont échangé à Singapour une poignée de main historique, la première entre un Président américain en exercice et un dirigeant nord-coréen. Les deux leaders ont ensuite signé une déclaration commune dans laquelle Kim Jong-un a réaffirmé son engagement envers une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne».

Cependant, la formulation du document demeure très vague, notamment en termes de calendrier, et s'en remet à des négociations ultérieures pour sa mise en œuvre.

Lire aussi:

Le nombre de patients hospitalisés en France pour cause de Covid et ceux en soins intensifs diminue encore
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
L'imam de Drancy acquiesce aux propos de Macron sur l'échec de l'intégration
Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Tags:
désinformation, médias, Donald Trump, Kim Jong-un, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook