International
URL courte
14213
S'abonner

La communauté internationale ne doit pas se détourner des habitants de Mossoul, estime Angelina Jolie. Dans le cadre de sa 61e mission effectuée pour le HCR, elle a visité cette ville irakienne et a avoué qu’elle n’avait jamais vu de pareille destruction.

Ambassadrice spéciale du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), la star d’Hollywood Angelina Jolie s’est rendue en Irak pour visiter Mossoul, ville libérée en juillet dernier du joug terroriste. Soulignant qu’elle n’avait jamais vu rien de pareil, elle a appelé la communauté internationale à ne pas ignorer les habitants de cette cité. 

«C’est la pire destruction que j’ai vue depuis que je travaille avec le HCR. Ici, les gens ont tout perdu, leurs maisons ont été détruites», a-t-elle indiqué dans une déclaration reprise sur le site de l’organisation.  

Et de qualifier de terribles les conditions dont elle a été témoin à Mossoul-Ouest. «Le déplacement se poursuit, les camps près de la ville ne désemplissent pas. Des zones entières sont rasées», constate Angelina Jolie.  

«J’exhorte la communauté internationale à ne pas oublier Mossoul et à ne pas se détourner de ses habitants», a déclaré l’actrice.  

Au cours de cette visite qui s’est déroulée samedi, la star a marché dans les rues de la ville et a rencontré des personnes déplacées. Il s’agit de la 5e mission d’Angelina Jolie en Irak et de sa 61e depuis son engagement au sein du HCR.  

Les djihadistes de Daech* s'étaient emparés en 2014 de vastes territoires en Irak, dont la deuxième plus grande ville du pays, Mossoul. En 2017, les terroristes ont été chassés de Mossoul à l'issue d'une opération militaire de grande ampleur.

*Organisation terroriste interdite en Syrie 

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
aide, personnes déplacées, Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Angelina Jolie, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook