Ecoutez Radio Sputnik
    Nigeria police. (File)

    Nigeria: au moins 31 morts dans des attaques suicides dans le nord-est

    © AP Photo / Olamikan Gbemiga
    International
    URL courte
    121

    Au moins 31 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées samedi soir dans le nord-est du Nigeria. L’attaque porte toutes les marques de Boko Haram.

    Au moins 31 personnes ont été tuées lors d'un double attentat suicide dans une ville du nord-est du Nigeria, a déclaré dimanche un responsable local et un chef de milice à l'AFP.

    Deux explosions ont frappé la ville de Damboa dans l'État de Borno samedi soir, ciblant des personnes qui revenait de la fête de l'Eid al-Fitr.

    À la suite des attentats-suicides, les djihadistes ont tiré des grenades propulsées par fusée sur la foule, ce qui a augmenté le nombre de victimes.

    «Deux attentats-suicides et des explosions de grenades propulsées par roquettes à Damboa la nuit dernière ont fait 31 morts et plusieurs autres blessés», a déclaré le chef de la milice Babakura Kolo.

    Deux kamikazes ont fait sauter leurs explosifs à Shuwari et dans les environs de la ville d'Abachari vers 22h45 (21h45 GMT), tuant six habitants, a expliqué Kolo, en provenance de Maiduguri, la capitale de l'État, située à 88 kilomètres de la ville.

    Les islamistes de Boko Haram, dont l'insurrection a fait au moins 20.000 morts dans le nord-est depuis 2009, reçoivent depuis longtemps des armes introduites clandestinement depuis l'Afrique du nord, et notamment depuis la Libye.

    Lire aussi:

    Attentat-suicide contre un convoi militaire au Nigeria: 5 morts et 40 blessés
    Nord-est du Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides
    Au moins 12 personnes tuées au Nigéria probablement par des kamikazes de Boko Haram
    Tags:
    attentat, explosion, Nigeria
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik