International
URL courte
6523193
S'abonner

Le Premier ministre israélien a informé le Président russe que l’État hébreu résisterait à la présence iranienne en Syrie. Vendredi les deux dirigeants ont discuté du maintien de la sécurité à la frontière israélo-syrienne.

Benjamin Netanyahu a informé les ministres israéliens lors d'une réunion hebdomadaire du gouvernement qu'il avait averti le Président russe et le Secrétaire d'État américain que l'État hébreu entreprendrait des mesures contre la présence militaire iranienne en Syrie.

«En fin de semaine, j'ai parlé au Président russe Vladimir Poutine et au Secrétaire d'État américain Mike Pompeo. J'ai réitéré nos principes à l'égard de la Syrie. Tout d'abord l'Iran doit partir. Deuxièmement, nous allons entreprendre des actions […] contre des tentatives d'établir une présence militaire iranienne et de ses satellites près des frontières [avec Israël, ndlr] et à l'intérieur de la Syrie», a-t-il précisé.

Le service presse du Kremlin a fait savoir vendredi que Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu avaient discuté lors d'une conversation téléphonique de la situation en Syrie et des mesures conjointes à prendre pour garantir la sécurité à la frontière israélo-syrienne.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
conversation téléphonique, conflit syrien, présence militaire, frontière, Benjamin Netanyahou, Vladimir Poutine, Iran, Israël, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook