Ecoutez Radio Sputnik
    Couleurs du drapeau algérien

    Pour ce technicien français du football «l’Algérie fait partie de la France»

    © Sputnik . Alexei Filippov
    International
    URL courte
    23322

    «L’Algérie fait partie de la France». Détrompez-vous, ce n’est pas un nostalgique de l’Algérie française qui a tenu ce propos, mais l’entraîneur du club algérois de football USMA, fraichement recruté, le technicien français Thierry Froger, lors de sa conférence de presse du 19 juin, à Alger. Il s’agit certainement d’une maladresse.

    Lors de sa conférence de presse, le 19 juin, à l'occasion de la signature, le 18 juin, de son contrat d'entraîneur du club de football algérois USMA, le technicien français, Thierry Froger a fait une déclaration maladroite en annonçant que l'Algérie faisait partie de la France. Ce propos n'a pas manqué de fait réagir les internautes qui n'ont pas hésité à faire le parallèle avec le concept colonial d'Algérie française. Ce concept considérait l'Algérie comme un pays territorialement, culturellement et historiquement liée à la France.

    «L'Algérie fait partie de la France, et le football algérien fait partie du football français», a déclaré le technicien français.

    ​Un internaute a supposé que Thierry Froger a rajouté la phrase «le football algérien fait partie du football français» pour camoufler le vrai sens de la première «l'Algérie fait partie de la France».

    ​Avec beaucoup d'ironie, un autre utilisateur a annoncé que les propos tenus par l'entraîneur étaient dû au fait que les Français n'avaient pas de problèmes pour s'intégrer en Algérie où ils se sentent chez eux.

    ​Une autre internaute a tout simplement rappelé que l'Algérie était indépendante, et que durant la guerre de libération beaucoup de soldats français y ont laissé la vie.

    ​Pour certains, c'est une bonne chose que l'Algérie soit indépendante, et que la France devrait renvoyer chez eux tous les Algériens vivants sur son territoire.

    ​Pour un autre internaute, ça serait probablement le salaire qui aurait donné des vertiges au technicien français.

    Lire aussi:

    Quand la Chine remplit le vide du «net recul» de la coopération économique algérofrançaise
    Algérie-France: «La repentance est avant tout une question franco-française»
    Macron pourrait-il donner un nouveau souffle aux relations algéro-françaises?
    Tags:
    techniciens, football, Algérie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik