Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires israéliens

    Israël se prépare-t-il à une nouvelle opération à Gaza?

    © Sputnik . Issam Al-Rimawi
    International
    URL courte
    11422

    Sur fond de tensions à la frontière de Gaza, le ministre israélien de la Sécurité publique a évoqué une possible intervention militaire dans l'enclave palestinienne.

    L'État hébreu pourrait bientôt lancer une «opération militaire de grande envergure» à Gaza, a fait savoir jeudi le ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan, lors d'une interview à la radio militaire.

    «Je ne veux pas que nous lancions une offensive, mais il y a de fortes chances que nous n'ayons pas d'autre choix que d'intervenir, comme mesure de dissuasion», a confié le ministre.

    Selon lui, l'éventuelle opération aura pour l'objectif de «dissuader à long terme les terroristes de Gaza d'attaquer Israël», ainsi que d'envoyer un message aux Gazaouïs «que la seule voie possible pour avancer serait le renversement du Hamas».

    Ces déclarations interviennent sur fond de recrudescence des tensions à la frontière entre Israël et Gaza depuis les manifestations de la dénommée Marche du retour débutées le 30 mars. Plus de 130 Palestiniens ont trouvé la mort dans la confrontation avec les militaires israéliens, alors que près de 4.000 manifestants ont été blessés.

    Israël est régulièrement ciblé par des tirs de roquettes et des ballons incendiaires de la part des combattants et partisans de groupes tels que le Hamas ou le Jihad islamique palestinien*.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Ministre israélien: il est temps «de reprendre la politique d’assassinats ciblés» à Gaza
    L'Onu est «le ministère des Affaires étrangères du Hamas», selon un ministre israélien
    Un poste d’observation palestinien dans la bande de Gaza attaqué par un char israélien
    Tags:
    Palestiniens, offensive, opération militaire, frontière, roquettes, Jihad islamique en Palestine (JIP), Hamas, Gilad Erdan, Gaza, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik