Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahu et prince saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud

    Netanyahu et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, réunion secrète à Amman

    © Sputnik . Alexei Druzhinin/Mikhael Klimentyev
    International
    URL courte
    261269

    Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont tenu des pourparlers secrets dans la capitale jordanienne Amman, révèle le journal israélien Maariv.

    L'année dernière, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a reconnu que Tel Aviv avait développé des «contacts secrets» avec l'Arabie saoudite bien  que les deux pays n'aient pas de relations diplomatiques. Selon le journal israélien Maariv, le Premier ministre israélien a tenu une réunion secrète à Amman avec le prince saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud.

    Les négociations auraient eu lieu en marge d'une visite à Amman du conseiller spécial de la Maison-Blanche, Jared Kushner, et de l'envoyé américain au Moyen-Orient Jason Greenblatt.

    L'un des analystes politiques de Maariv, Jacky Hugi, cité par le site d'information Iran Front Page, a déclaré qu'un «ami proche» lui avait parlé de la réunion Netanyahu-Salmane, «affirmant qu'il y avait des contacts directs entre les deux parties, saoudienne  et israélienne, sous les auspices du roi Abdallah II de Jordanie.»

    Plus tôt, le journal Haaretz avait rapporté que M.Netanyahu avait secrètement rencontré le roi Abdullah II à Amman, où ils ont discuté du développement régional et du renforcement des liens économiques bilatéraux.

    En novembre 2017, le Premier ministre israélien avait reconnu que, malgré l'absence de relations diplomatiques avec Riyad, Tel Aviv avait eu des «contacts» avec l'Arabie saoudite, qui selon lui «ont été tenus secrètement».

    Le même mois, le chef d'état-major des Forces de défense israéliennes, Gadi Eisenkot, a révélé que son pays était prêt à partager des renseignements avec Riyad pour «faire face à l'Iran».

    Le dégel intervient dans un contexte de tensions croissantes autour de l'Iran, considéré comme une menace par Israël et par l'Arabie saoudite, qui a rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran en janvier 2016 suite aux manifestations devant l'ambassade à Téhéran et à Mashhad.

    Lire aussi:

    Une rencontre secrète sur la Syrie aurait eu lieu entre Tel-Aviv, Washington et Moscou
    «Vandalisme diplomatique» en Israël: Trump cherche-t-il la guerre?
    La reconnaissance d’Israël par Riyad, partie du projet «Affaire du siècle» visant l’Iran?
    Tags:
    réunion, Benjamin Netanyahu, Mohammed Ben Salmane, Arabie Saoudite, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik