Ecoutez Radio Sputnik
    Teheran

    Selon Téhéran, les USA cherchent à forcer l’Iran à se retirer de l’accord nucléaire

    © Fotolia / Borna_Mir
    International
    URL courte
    5232

    La République islamique est parfaitement au courant des objectifs de Washington qui cherche à la pousser à se retirer de l’accord nucléaire, a déclaré le chef de la diplomatie iranienne. Toutefois, lire dans le jeu américain ne signifie pas que Téhéran restera dans l’accord.

    Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif a déclaré dimanche que les États-Unis cherchaient à faire en sorte que Téhéran se retire du Plan d'action conjoint sur le programme nucléaire iranien (JCPOA), informe l’agence ISNA.

    «Les Américains aspirent à détruire le JCPOA et à forcer l’Iran à se retirer de l’accord et tous les efforts américains sont produits pour obtenir la sortie de l’Iran de l’accord nucléaire», a-t-il déclaré, cité par la source.

    Et d’ajouter que pour atteindre cet objectif les États-Unis avaient recours à des pressions psychologiques, à de la propagande et à d’autres actions nuisant à l’Iran.

    «Pour eux [les États-Unis, ndlr], c’est un objectif stratégique et nous en sommes pleinement conscients. Toutefois, cela ne veut pas dire que nous n’en sortirons en aucun cas. Cela signifie que nous sommes au courant de l’objectif de l’adversaire», a ajouté M.Zarif.

    Plus tôt, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi, avait déclaré que Téhéran pouvait se retirer de l’accord au cours de ces prochaines semaines, ajoutant que l’Europe devait trouver un moyen pour persuader l’Iran à rester dans l’accord.

    Le 8 mai dernier, Donald Trump a annoncé que son pays se retirait de l'accord signé en 2015 entre des grandes puissances et l'Iran, qui avait accepté d'abandonner son programme nucléaire en échange de la levée d'une partie des sanctions internationales.

    Les États-Unis ont ainsi rétabli leurs sanctions visant l'Iran ainsi que les entreprises ayant des liens avec Téhéran qui ont jusqu'à 180 jours pour se retirer de la République islamique.

    Lire aussi:

    Accord nucléaire: où passe la ligne rouge pour l’Iran?
    Moscou: le retrait US de l'accord iranien vise à politiser le dossier
    Comment continuer à commercer avec Téhéran pour les participants à l’accord iranien?
    Tags:
    Plan global d'action conjoint (JCPOA), programme nucléaire iranien, Mohammad Javad Zarif, Europe, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik