Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin

    Poutine félicite Erdogan après sa réélection au poste de Président

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    13225

    Le Président russe a félicité lundi Recep Tayyip Erdogan pour sa réélection à la présidence de la Turquie, à l'issue du scrutin qu'il a remporté avec un score de 52%.

    Vladimir Poutine a envoyé ce lundi un télégramme à Recep Tayyip Erdogan pour féliciter son homologue après sa réélection à la présidence de la Turquie.

    «Le chef d'État a souligné que les résultats du scrutin témoignent pleinement de la grande autorité politique de Recep Tayyip Erdogan, du large soutien à sa ligne destinée à résoudre les problèmes sociaux et économiques auxquels la Turquie fait face, du renforcement des positions géopolitiques du pays», indique le communiqué diffusé par le Kremlin.

    Vladimir Poutine a aussi évalué l'état des relations entre Moscou et Ankara, estimant que selon plusieurs axes, elles se situaient sur un niveau stratégique.

    «Le Président russe a confirmé sa disposition à poursuivre un dialogue substantiel, à travailler étroitement et en commun sur l'agenda bilatéral, régional et international, soulignant que cela répondait aux intérêts des peuples russe et turc, était destiné à assurer la paix, la stabilité et la sécurité sur le continent eurasiatique», a-t-on souligné au Kremlin.

    Recep Tayyip Erdogan a revendiqué dimanche soir sa victoire personnelle à l'élection présidentielle en Turquie et celle de son parti AKP aux élections législatives au terme du plus grand défi électoral qu'il ait eu à relever en quinze années de pouvoir.

    Sur la base de plus de 99% des bulletins de vote dépouillés, Recep Tayyip Erdogan a obtenu dès le premier tour 52,5% des suffrages. Son concurrent le plus sérieux, Muharrem Ince, du CHP (Parti républicain du peuple, social-démocrate) approche quant à lui les 31%.

    L'élection présidentielle est lourde d'enjeux, dans la mesure où le Président va disposer de pouvoirs élargis, en vertu de la réforme constitutionnelle adoptée l'an dernier dans le cadre d'un référendum très serré.

    Lire aussi:

    Erdogan qualifie les résultats du référendum de victoire sur «les croisés»
    Pour Moscou, le référendum est «une question de souveraineté de la République de Turquie»
    Le calme avant la tempête? Les élections turques font taire les armes du PKK
    Tags:
    élection présidentielle, Kremlin, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik