International
URL courte
7250
S'abonner

La récente visite en Chine de Vladimir Poutine a débouché sur la signature d’un ensemble d’accords susceptibles de marquer une avancée majeure dans le développement du nucléaire civil chinois, dont la construction de réacteurs de dernière génération dans ce pays. Sputnik s’en est entretenu avec des analystes russe et chinois.

Dans le cadre de ces accords sino-russes, la Russie s'est engagée à construire en Chine trois nouveaux réacteurs nucléaires et à aider les Chinois à développer un réacteur d'essais à neutrons rapides CFR-600, a rappelé à Sputnik Vassili Kachine, spécialiste russe des questions de défense et de sécurité.

«La Russie tient tête avec succès à la concurrence sur le marché chinois du nucléaire civil», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Et d'insister sur le fait que la Russie partageait avec la Chine ses technologies les plus innovantes, dont l'avenir même du nucléaire civil dépend.

Dans son développement, la Chine place de grands espoirs dans le nucléaire civil, et la coopération sino-russe dans ce domaine est très prometteuse, a estimé pour sa part dans un entretien accordé à Sputnik Ma Youjun, directeur de l'Institut de la Russie à l'Académie des sciences sociales du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine.

«La coproduction industrielle russo-chinoise a parcouru un très long chemin à commencer par les tous premiers pas de coopération dans les secteurs du pétrole, du gaz naturel et d'autres sources d'énergie jusqu'à la coopération plein format dans le nucléaire civil. Je pense qu'à l'avenir également, notre coopération sera tout aussi efficace dans la mise en valeur de nouvelles sources d'énergie», a résumé M.Ma.

Signés lors du sommet pékinois entre Vladimir Poutine et Xi Jinping, les accords sino-russes portent sur plusieurs projets de haute technologie sans équivalents dans le monde, dont ceux des centrales nucléaires de Tianwan et de Xudabao. Quant au réacteur d'essais à neutrons rapides que les sociétés nucléaires des deux pays entendent développer en commun, il se rapporte au type de «surgénérateurs» qui utilisent principalement du plutonium comme combustible, tout en offrant une source d'énergie pratiquement inépuisable.

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation en France continue de baisser
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
combustible nucléaire, énergie, pétrole, gaz, coopération, réacteur à neutrons rapides, nucléaire civil, Sputnik, Ma Youjun, Vassili Kachine, Xi Jinping, Vladimir Poutine, Heilongjiang, Russie, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook